1) http://www.aqui.fr/politiques/tribune-libre-gilles-savary-lecon-de-chose-politique-pourquoi-je-ne-suis-pas-candidat-au-parlement-europeen-ou-mon-parti-m-a-tuer,1797.html
il apparaît que les mieux informés et les plus sagaces observateurs n’ont pas idée de la façon dont fonctionne un grand parti de gouvernement dans la France en crise de ce début de siècle…
A cet égard, la relation de mon éviction ne sera pas inutile à leur culture générale et accessoirement, à un minimum de transparence démocratique.

2) http://www.voie-militante.com/politique/elections/europeennes-ps-defaite-7-juin-2009/

3) http://gerardcollomb.blogspot..com/

Après le calamiteux Congrès de Reims, où notre parti avait plus brillé par les manœuvres d’appareil que par le débat d’idées, on pouvait croire que le PS avait touché le fond. Celles et ceux qui, pendant 24 heures, ont assisté à la composition des listes pour les Européennes savent qu’il n’en était rien.


4) http://www.michele-delaunay.net/
Les trous se succèdent et grandissent. En face de cela, l’ « Etat », à tous les niveaux de son fonctionnement (collectivités, fonctionnaires, élus…) doit s’astreindre à un régime de simplicité et de rigueur. Où est cet « Etat irréprochable » que promettait Nicolas Sarkozy pendant sa campagne quand le renouvellement de sa flotte aérienne nous coûte 350 millions d’euros et que le budget de l’Elysée croit en proportion de la dette ?

++ lire les posts des 2 ou 3 derniers fora de ces blogs :

1) http://partisocialiste.blog.lemonde.fr/  En tout état de cause, la première secrétaire, isolée au milieu d’une majorité composite lors de son arrivée rue de Solferino, commence à faire sa pelote en agrégeant autour d’elle certains de ses lieutenants en quête d’autonomie et/ou en rupture avec leur mentor. Siphonner la gauche du PS, priver DSK de terrain d’aterrissage, marginaliser Ségolène Royal, neutraliser Fabius, décourager Delanoë ; voilà qui ressemble fort à une stratégie « Martine 2012 ». Pour mémoire, la maire de Lille et tous ses nouveaux amis ont mené bataille à Reims sur le thème du « non à la présidentialisation du parti ».

(ndlr: M. Aubry sait qu'elle n'a aucun écho chez les électeurs... elle sait qu'elle n'a aucun charisme... elle sait que la droite + le centre droit voient en DSK un candidat plaisant.(qui ne contrarierait pas trop leurs intérêts) ... elle sait qu'elle est la femme de paille des éléphants et éléphanteaux ambitieux qui ont voulu et veulent encore  éliminer S. Royal dans un premier temps en perspective de 2012 ... elle sait qu'en les faisant rentrer dans son cercle - provisoirement - ils s'attelleront au sale boulot...  elle sait qu'une opportunité s'offre à elle en 2012: ticket avec DSK et un poste de ministre  pour elle.

Quel enjeu!
Pour mémoire: elle est allée au Maroc en été 2008 juste avant l'Université d'été du PS , et elle y est retournée  encore ces temps ci ... Vous dites???  "pour  prendre des consignes de DSK en son ryad marrackchi"?... 
Je crois bien que je suis d'accord avec votre hypothèse!
)


2) http://marc.vasseur.over-blog..com/ (...) au Parti Socialiste, ce sont des coalitions obscures d’apparatchiks et de féodaux qui en imposent désormais aux   grands leaders optiques du Congrès de Reims, confondants d’impuissance… !"

.