Par Sophie Delassein sur BibliObs

Maxime Le Forestier est dans la tempête sur le Net, depuis qu'il a maladroitement fait l'amalgame entre le piratage et le pétainisme. Il s'en explique dans une lettre qu'il m'a envoyée ce matin :

Maxime-Le_Forestier.jpg

« Le 5 mai dernier, invité au micro de Marc-Olivier Fogiel sur «Europe 1», suite à la lettre ouverte à Martine Aubry (que j'ai co-signée avec Juliette Gréco, Pierre Arditi, Bernard Murat et Michel Piccoli), j'ai atteint ce que l'on appelle le point Godwin.
(........)

Lire l'article

Commentaire de Minga:

Mon vieil artiste

Même s’il y a désormais une quarantaine d’artistes (dont quelques uns que j’aimais bien) dont je n’achèterais plus jamais les "produits culturels", c’est avec ce qui me reste de tendresse que je dédicace à Maxime Le Forestier ces quelques couplets anti-pétainistes, à fredonner sur l’air de "Parachutiste" :


    Tu avais juste soixante ans
    Quand on t’a r’mis un tapis rouge
    Quand on t’a dit "Entre dedans
    Tout ce qu’est louche"
    C’est pas exprès qu’t’es sarkozyste,
    Mon vieil artiste

    Alors de coup bas en coup bas
    S’est perdue ton intelligence.
    Tu ne sais plus voir ici-bas
    Que deux engeances :
    Les majors et les terroristes,
    Mon vieil artiste

    Pour ça te viendront les honneurs,
    Les colifichets, les médailles
    Pour chaque bon mot au vingt heure,
    Pour chaque faille,
    Pour chaque dollar sur ta liste,
    Mon vieil artiste

    Mais malheureusement pour toi,
    Ils te finiront au karcher :
    Plus de conneries, plus de coups bas.
    Que vas-tu faire ?
    C’est pourri, les lois sarkozystes,
    Mon vieil artiste

    C’est plus qu’un travail de gaga
    D’radoter d’vant ceux qui savent lire,
    Surtout qu’ t’apprendra avec moi
    Ce que veut dire
    Le mot " anticapitaliste ",
    Mon vieil artiste

    T’en a perdu de ton talent,
    Mais tu rates pas une ambassade
    Mais comme ça n’se vend plus vraiment,
    Tu reste en rade.
    C’est pt’êt pour ça qu’ t’ es un vieux triste,
    Mon vieil artiste

    Mais si t’es vraiment pas gêné
    D’être payé à ne rien faire,
    Tu peux toujours te recycler
    Chez tes confrères.
    J’ crois qu’on engage au ministère ... mon vieil artiste !

Ce pastiche est sous licence Art Libre : il peut donc être recopié légalement, librement, et, bien entendu, gratuitement ! Ne vous en privez pas ...
                             

Posté par Minga, 14 mai 2009 à 23:55

Merci à Minga.