A l'université d'été du PS au mois d'août (Audrey Cerdan/Rue89)

C'est presque le plébiscite attendu pour la direction du PS. Consultés jeudi soir sur la rénovation du parti, les militants socialistes ont largement approuvé le questionnaire qui leur était soumis, et notamment à près de 70 % l'organisation des primaires et le non cumul des mandats. La participation n'a toutefois pas atteint les 50% de participation espérés (environ 90 000 votants sur 200 000 inscrits).

Onze questions rassemblées en cinq thèmes étaient posées aux militants socialistes. Onze questions que Rue89 a également soumises aux représentants des autres partis politiques français. Quelle est leur position sur les primaires, le non cumul, la parité, la démocratie interne et les règles d'éthique ?

Dix-sept partis ont été sollicités, quatre ont accepté de répondre, selon une méthode qui leur était imposée : considérez que le questionnaire s'applique à votre parti, et répondez par oui ou par non en ajoutant éventuellement un commentaire quand nécessaire. Voici leurs réponses, comparées à celles des militants du Parti socialiste (sur 75% des bulletins dépouillés).

1

Les primaires ouvertes


2

Le non cumul des mandats


3