Voici ce qu’a dit Georges Frêche...


...
sur les Harkis

... lors de la cérémonie organisée à la mémoire de
Jacques Roseau : « Vous, vous faites partie des harkis qui ont vocation à être cocus jusqu’à la
fin des temps. Hein ? Ces gens-là vous ont laissé... mais taisez-vous une seconde et laissezmoi
parler ! (Bon, vous la sortez s’il vous plaît) Allez, ça suffit ! Ça suffit ! J’ai à dire ce que
j’ai à dire ! (Il s’avance...) Bon alors les harkis vous reculez. Bon taisez-vous, vous n’êtes pas
harkis, vous êtes fils de harkis, vous n’avez rien à dire. Oui, oui mais moi aussi mes parents...
(Une voix de femme : « [...] cocu vous-même ») Alors, vous êtes allés à Palavas avé les
députés gaullistes, avé les gaullistes qui ont laissé les harkis se faire massacrer en Algérie.
Faut-il vous rappeler que 90 000 harkis ont été égorgés comme des porcs parce que l’armée
française les a laissés seuls là-bas ? Alors vous êtes vraiment d’une incurie incroyable (La
même voix : « Cocu toi-même ! »). Vous ne connaissez pas l’histoire. Alors écoutez, moi je
vous ai donné votre boulot de pompier, gardez-le et fermez votre gueule. Gardez-le et fermez
votre gueule ! Hein ? Je vous ai trouvé un emploi et je suis bien remercié. (La voix : « On
vous a aidé à passer aussi, ne nous oubliez pas ! »). Ah ! Vous m’avez aidé, oui, c’est ça. (La
voix : « Bien sûr on vous a aidé ! ») Arrêtez-vous, arrêtez-vous. Allez avé les gaullistes. Allez
avé les gaullistes vos frères à Palavas, vous y serez très bien. Ils ont massacré les vôtres en
Algérie et encore vous allez leur lécher les bottes. Mais vous n’avez rien du tout, vous êtes des
sous-hommes ! (La voix : « C’est vous le sous-homme ! ») Vous n’avez rien du tout, vous
n’avez aucun honneur, rien du tout. (La voix : « Vous le sous-homme ! ») Il faut que
quelqu’un vous le dise, vous êtes sans honneur, vous n’êtes même pas capable de défendre les
vôtres. Voilà. Voilà. Alors, dégagez. »


... sur les blacks

« Quand les mecs crèvent la dalle, c'est les meilleurs joueurs du monde. Regardez les équipes
de foot : y'a des Nord-Africains, des Français originaires de Tunisie, d'Algérie ou du Maroc à
80%, des Africains. Regardez l'équipe de France de football : y'a 8 africains sur 11. Parce
qu'ils en veulent ! Ils utilisent le foot pour la prom