Ségolène Royal refuse de financer le 'Plan digues”
Maxime Bono et Ségolène Royal lors de la réunion de travail sur le développement de la filière nautique en Poitou-Charentes, le 15 mars. Forum des Pertuis, La Rochelle


Devant la presse, le 15 mars dernier, à La Rochelle, en marge d'une réunion de travail sur le développement de la filière nautique en Poitou-Charentes, Ségolène Royal a déclaré refuser que le contribuable régional soit pressuré pour financer des travaux qui relèvent de la seule responsabilité de l'État. 'Dominique Bussereau, a-t-elle rappelé, était ministre. Il était bien placé pour mobiliser les fonds de l'État pour entretenir les digues, ce qu'il n'a pas fait. Au titre de député de l'UMP aujourd'hui, il l'est encore”. Et la Région ira d'autant moins sur les digues 'parce que cela voudrait dire que c'est la Région qui est responsable du mauvais entretien des digues, et ça, il n'en est pas question”. 


Article rédigé par :
Florence Guilhem sur LE PHARE DE RE