A ce rythme et avec de tels symboles, l'électorat populaire risque de perdre ses repères quand l'un des prétendants de gauche passe de la rose à ... la Porsche.

Dominique Strauss Kahn s'est déplacé dans Paris ces derniers jours pour visiter des locaux ou des "amis" selon les versions en utilisant une Porsche dont le prix de base est de 105 880 € (photo parue dans Le Parisien du 3 mai 2011).

Ce sont des références qui devraient "parler" à la "base" du PS lors de la primaire.

Reste-t-il encore une "base" au PS français qui est devenu d'abord le parti des notables ?

 

EXPRIMEO