23/07/11

L'été de leur 20 ans : Jean-Luc Mélenchon

  | Photo DR En 1971, le candidat du Front de Gauche « a passé un mois à graisser  des machines-outils ». Par Mariana Grépinet    sur  - Parismatch.com A peine 20 ans et déjà meneur de masse. En 1968, en classe de première, il mobilisait les lycéens de son bahut à Lons-le-Saunier. Deux ans plus tard, Jean-Luc Mélenchon est inscrit en deuxième année à la fac de lettres de Besançon. Il continue de monter sur les tables. « Je faisais partie de ces jeunes gens avides de politique. On... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23/07/11

La France doit renouer avec son prestige

par Ségolène Royal   dans LE MONDE     23.07.11 Point de vue | | | 14h07   On s'est étonné ici ou là de ma vision large du rassemblement à bâtir pour 2012. Socialiste, j'assume la volonté, pour permettre à notre pays de retrouver une ambition nationale, d'un rassemblement des partenaires de la gauche, mais aussi de tous ceux qui, attachés à "une certaine idée de la France" ne la reconnaissent plus, tellement sont affaiblis les repères républicains, en particulier l'égalité des possibles sans... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23/07/11

Ségolène Royal toujours plus gaulliste

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 23/07/2011 à 14:59, mis à jour à 14:59   Ségolène Royal à La Rochelle, le 14 juillet 2011. afp.com/Alain Jocard Dans une tribune parue dans Le Monde, Ségolène Royal s'explique sur son large "rassemblement", de l'extrême gauche aux gaullistes. Ségolène Royal a longuement évoqué ce samedi le soutien qu'elle avait reçu en 2007 d'un ancien ministre du général de Gaulle, Jean-Marcel Jeanneney, elle qui, récemment, appelait à un rassemblement de l'extrême gauche à la droite... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23/07/11

Adieu Keynes ! Vive Raymond Barre !

Sur MEDIAPART (abonnés)... La surprise qu'apportent ces deux déclarations (F. Hollande et M. Aubry)  est pour le moins inquiétante. A plusieurs reprises, les ténors socialistes avaient en effet suggéré que le projet socialiste engagerait tous les candidats aux primaires Ad