Extrait: ...  une autre enquête (Ipsos), publiée le 5 juin (2006), met en valeur l’adhésion de 67% des sympathisants socialistes à la proposition la plus polémique de Ségolène Royal, à savoir celle de mettre en place un encadrement militaire pour les primo-délinquants de plus de 16 ans afin qu’ils apprennent un métier ou participent à un projet humanitaire. (...)


Dans: 

Ségolène Royal : des idées, pas de tabous     par Valérie  Gas  Article publié le 06/06/2006 dans RFI.FR