Propos recueillis par Laureline Dupont - Marianne | Vendredi 14 Octobre 2011 à 12:01 | Lu 5753 fois

 Le faible écart qui sépare François Hollande de Martine Aubry a de quoi réjouir Nicolas Sarkozy et François Bayrou. Pour Stéphane Rozès, président de Conseil, analyses et perspectives, le député de Corrèze risque d’empiéter sur leurs électorats respectifs tandis que sa rivale apparaît aujourd'hui moins crédible pour redresser le pays.

 

(capture d'écran - France2)
(capture d'écran - France2)
Marianne : Quel est le candidat PS favori de Nicolas Sarkozy et de François Bayrou ?
 
Stéphane Rozès : Ils considèrent que c’est Martine Aubry. Avec la crise économique et sociale, le pays et notamment les catégories populaires n’ont pas le temps d’attendre une gauche de l’idéal. Ils ont besoin d’une gauche crédible et efficace. Aux yeux de Nicolas Sarkozy et de François Bayrou, François Hollande incarne davantage cette crédibilité que Martine Aubry. 
 
Ils misent également sur le fait que François Hollande mord davantage sur leurs électorats respectifs, ont-ils raison de le penser ?
 
Je crois oui. Mais il n’y a pas que ça. A chaque présidentielle, il y a deux sujets : le premier porte sur ce que l’on dit ; le second, d’ordre plus psychologique, concerne la capacité à converser dans un lien direct avec le pays. Je crois que Martine Aubry sera plus en difficulté parce qu’elle s’est toujours déployée dans sa vie politique en étant au centre d’un dispositif (le PS, la gauche). En général, elle se met en mouvement par devoir, quand elle y est contrainte. Hollande, au départ, a cheminé seul, sans aucune ressource. Ainsi, il est apparu dans sa façon d’être et dans sa façon de faire comme capable de nouer un lien direct, sans écran entre lui et le pays. C’est ce que j’appelle la verticalité. La droite, pour des raisons de contenu et de capacité à se présenter seul devant le pays, préfèrerait que Martine Aubry soit la candidate socialiste. Si Lionel Jospin n’a pas passé le cap du second tour, c’est qu’il en aurait été incapable.(...)
Lire la suite...