MISE A JOUR ICI: http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/l-afp-en-flagrant-delit-de-33296



Sur AGORAVOX

 

L'AFP, dont les reportages sont repris par les médias de masse procède à une manipulation grossière lors de la rencontre entre Chavez et Ahmadinejad, en les faisant passer pour des "va-t'en-guerre".

Une véritable honte pour l'agence française et la France où la liberté de la presse est tous les jours mise en avant. Un scandale, alors que les relations Occident-Iran sont plus que tendues.

 

 

 

A voir :

MAJ (14h) : l’AFP a supprimé sa vidéo de YouTube et Dailymotion





************************************************************************************************

M. A. J. sur le même sujet

Sur MECANOPOLIS

 

Quand l’AFP détourne et manipule un discours du président Chavez (vidéos)

Article placé le 11 jan 2012, par Mecanopolis


L’Agence France Presse (AFP) prise la « main dans le sac » en sortant de son contexte un extrait du discours du président vénézuélien Hugo Chavez, lors de son accueil du prédisent iranien Mahmoud Ahmadinejad, le 9 janvier dernier à Caracas. Transcription et vidéos.

Lors de son allocution, Chavez indique, non sans humour :

« Les porte parole de l’Impérialisme disent – et leur laquais le répètent comme des perroquets – que l’Iran est au Venezuela, que Ahmadinejad est à Caracas, car en ce moment même, à 14h30, nous allons, Ahmadinejad et moi, pratiquement depuis les sous-sol du Palais présidentiel, ajuster notre tir en direction de Washington, et que vont sortir de là de grands canons (Chavez montre de la main le Palais présidentiel, Ndlr) et de grands missiles, car nous allons attaquer Washington. C’est pratiquement ce qu’ils disent. Où que les collines où sont les journalistes juste là (Chavez pointe de l’index une petite colline ou sont réunis les médias, Ndlr), va soit disant s’ouvrir comme ça, et qu’une grande bombe atomique va sortir. C’est pratiquement ça qu’ils disent. Cela nous fait rire, mais cela nous met en alerte également. Nous allons d’ailleurs beaucoup travailler sur des bombes, sur des missiles, pour continuer de livrer une guerre : notre guerre à nous elle est contre la pauvreté, contre la misère, contre le sous-développe