Sur MEDIAMENTO

 

 le 20/04/12

Communiqué de presse Mediamento :
Les sondages politiques influencent les intentions de vote des électeurs
Une étude menée par l’institut Mediamento la semaine du 16 avril 2012

PDF du communiqué à télécharger >>> en cliquant ICI

Revue de presse suite à notre étude >>> en cliquant ICI

smile
barre grise
Des études Marketing
"nouvelle génération"
fleche
Des experts
spécialistes de la mémoire
et du eyetracking
fleche
Des outils innovants
issus de la Recherche
en Sciences Cognitives
fleche
des études et des tests
sur tout support média
fleche
Optimisation
de l'efficacité publicitaire,
de l'impact média
 
 

Mediamento

Les sondages politiques influencent les intentions de vote des électeurs
Une étude menée par l’institut Mediamento la semaine du 16 avril 2012

Quel est le pouvoir de persuasion et d'influence des résultats de sondages politiques dans le contexte actuel, quelques jours avant le premier tour des élections présidentielles en France ?

Alors que nous entrons dans une période courte mais discutée d’embargo sur la communication politique, une nouvelle fois de nombreuses voix s’élèvent quant au rôle inducteur des sondages politiques sur les décisions de vote d’un électorat qui semble être, pour une partie non négligeable, encore indécis.

Pour éclairer cette question, Mediamento, institut indépendant d'études cognitives des médias et de la publicité, a décidé de mener une étude scientifique unique en France pour évaluer le degré d'influence de résultats de sondages politiques sur les intentions de vote des électeurs.

Cette étude a été réalisée en collaboration avec des spécialistes de psychologie sociale et de neurosciences de la décision du laboratoire de Psychologie Cognitive (Aix-Marseille Université et CNRS) : Olivier Oullier, Professeur à Aix-Marseille Université, et Pascal Huguet, Directeur de Recherche au CNRS.

Les résultats de cette étude sont pour le moins explicites : les sondages politiques ont une influence sur les intentions de vote.

  1. Les intentions de vote estimées sur l’ensemble des candidats au premier tour de l’élection Présidentielle changent selon l’ampleur de l’écart communiqué par le sondage entre les deux candidats les mieux placés.
  1. 24,9% des personnes interrogées changent même de candidat favori dans leurs intentions de vote selon l’ampleur de cet écart.

IMPORTANT : Aucun résultat des intentions de vote par couleurs ou candidats politiques ne sera divulgué par Mediamento, au moins jusqu’au lundi 23 avril 2012. L’étude avait en effet pour objectif de quantifier le degré d’influence des résultats de sondages sur les intentions de vote, et non d’estimer les futurs scrutins.

Mediamento, institut indépendant, a réalisé pour cette étude, un protocole expérimental original. Les participants ont chacun pu voir plusieurs résultats de sondages fictifs à la suite (en rotation aléatoire et sans mention de source émettrice) et ont répondu après chacun de ces résultats de sondages fictifs sur leur intention de vote. Le tout mélangé à des questions sur des sujets autres que la politique pour faire une pause et détourner momentanément l'attention des participants entre deux séries de réponses.

L’enquête a été réalisée moins de 6 jours avant le 1er tour de la Présidentielle 2012, afin de se rapprocher le plus possible de la date butoir où les électeurs seront devant les urnes pour faire leur choix.

Méthodologie
....;

LIRE L'ARTICLE...