A l'ouverture de la conférence gouvernementale, le chef de l'Etat a annoncé la fermeture de la centrale de Fessenheim à la fin de 2016 et clos le débat sur les gaz de schiste.

DR
DR

Les écologistes attendaient des annonces concrètes, assorties d'un calendrier. Ils ont été servis. François Hollande, qui ouvrait ce vendredi matin la conférence environnementale, a multiplié les gestes dans leur direction, lui qui ne s'était guère épanché sur cette question depuis son entrée à l'Elysée.

Attendu sur le dossier ultrasensible du nucléaire, le chef de l'Etat n'a guère barguigné. «La centrale de Fessenheim, qui est la plus ancienne de notre parc sera fermée à la fin de l'année 2016 », a t-il annoncé. Le président de la République a également clos le débat sur les gaz de schistes. « En l'état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l'exploitation des gaz et huiles de schiste par fracturation hydraulique, seule technique aujourd'hui connue, est exempte de risques lourds pour la santé et l'environnement », a-t-il justifié, demandant à Delphine Batho, la ministre de l'Ecolologie, de « prononcer sans attendre le rejet des sept demandes de permis déposés auprès de l'Etat ». Ces procédures avaient suscité beaucoup d'émoi, notamment chez les élus locaux de la majorité des régions concernées.

 

 

Déception au Medef

« Telle sera ma ligne de conduite tout au long de mon quinquennat », a t-il tranché, mettant d'emblée fin aux espoirs de dialogue manifestés la veille par Laurence Parisot. La présidente du Medef, visiblement déçue, s'est contentée d'émettre de maigres applaudissements à la fin de l'allocution présidentielle. « C'est un vrai souci pour nous. C'est contraire à l'idée de progrès », a-t-elle critiqué.

Il faut dire que François Hollande avait fait précéder cette annonce, d'autres attentions en direction des écologistes, tout aussi contraignantes pour les industries. Sur les engagements internationaux de la France à réduire ses émissions de CO2, il s'est ainsi «déclaré prêt à aller plus loin », en fixant l'objectif de -40% en 2030, puis de 60% en 2040.

Symbole de l'implication de la France dans ce dossier d'ampleur planétaire, « j'annonce que notre pays est disponible pour accueillir, ici à Paris », la conférence sur le climat de l'ONU qui doit en 2015 sceller de nouveaux engagements pour l'ensemble de la communauté mondiale.

Sur le dossier de l'efficacité énergétique, François Hollande a confirmé l'ambition qu'il avait affichée pendant la campagne. « La rénovation thermique des logements sera l'une des grandes priorités de mon quinquennat », a t-il rappelé, annonçant « la mise aux normes énergétiques de 1 million de logements par an ». A l'issue de son quinquennat, 4 millions de logements anciens peu ou mal isolés devraient avoir été traités. Par quels financements ? « Le doublement des plafonds du Livret A et du Livret Développement Durable », y pourvoira en partie. De même que « le produit de la mise aux enchères des quotas d'émission de CO2 ».

 

D'autres annonces attendues samedi

Soucieux de montrer qu'il est désormais en première ligne et dans l'action, le chef de l'Etat a prévenu que « certaines mesures seront engagées dès la fin de la conférence ». C'est le cas de ce plan de rénovation thermique des logements, comme des mesures de relance des filières éoliennes et photovoltaïques.

La ligne d'horizon est, en revanche, beaucoup plus floue sur d'autres sujets. La défense de la biodiversité, par exemple, dont les priorités seront portées par une future Agence nationale de la biodiversité, sans qu'on en sache davantage. Mais la conférence n'est pas terminée. François Hollande a indiqué que Jean-Marc Ayrault, qui doit clore les débats demain, ferait d'autres annonces. Le président et son Premier ministre se sont répartis les rôles. Façon de souligner que le tandem au plus haut sommet de l'Etat fonctionne sans anicroche.

 

A LIRE AUSSI

La France reste très en retard en matière de fiscalité verte

 
 
 
Mon commentaire:
Récapitulons, pour nucléaire et gaz de schiste... récapitulons, mais pas à la truelle, ou  à la pelle de plage: soyons précis et brefs

Pour le gaz de schiste c'est là http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/gaz_de_schiste/index.html
Et pour ceux qui ont des désirs d'avenir à court terme, voyez là: http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2012/09/10/25073166.html#comments