Article paru sur  MEDIAPART, PRESSE LIBRE ET INDEPENDANTE DES PUISSANCES FINANCIERES... Soutenez la, abonnez vous!!! Cela devient une hygiène élémentaire de l'esprit en ce temps où la presse d'Etat pratique des intox de plus en plus ENORMES!!! clic sur le lien ci dessus.

JoceGaly

 

 

Sur MEDIAPART 

 

 

 

 EXTRAITS:

Tout au long de la campagne présidentielle, cela a été le leitmotiv de François Hollande : lui président, la République serait « exemplaire », et la France gouvernée « autrement ». Las ! Cinq mois plus tard, les ministères des finances et du budget attestent que la promesse n’est pour l’instant pas honorée, au moins dans ce secteur de la vie publique. Fonctionnement clanique, mise à l’écart des journalistes dont les enquêtes déplaisent et surtout constitution de réseaux d’influence et d’affaires, pour l’essentiel autour d’anciens proches de Dominique Strauss-Kahn : sous la férule du ministre des finances, Pierre Moscovici, et de celui du budget, Jérôme Cahuzac, la puissante machine de Bercy connaît des dysfonctionnements qui laissent pantois, tant ils sont nombreux et portent jusqu’à des problèmes qui ont trait à l’éthique en politique.

Les deux ministres, qui sont deux anciens proches de Dominique Strauss-Kahn, de sensibilité sociale-libérale, ont constitué autour d’eux une petite task force qui fait beaucoup jaser dans les couloirs de Bercy, et jusqu’à l’Élysée. Elle regroupe des amitiés anciennes – ce qui n’a rien de répréhensible – mais aussi des intérêts dans la vie des affaires – ce qui est autrement plus problématique. Et c’est à ce mélange des genres entre intérêt général, que la puissance publique doit incarner, et jeu opaque d’intérêts privés, auquel Bercy semble s’être laissé aller.

Reconstituons la petite galaxie des amitiés qui s’est constituée au sein de ces ministères, on aura tôt fait de comprendre qu’elle est tout sauf anodine.

Au ministère du budget, Jérôme Cahuzac a ainsi pris à ses côtés comme conseillère pour la communication Marion Bougeard, qui vient de l’agence Euro RSCG (ici le cabinet du ministre). Voici ce qu’en disait récemment Marianne : « Tricarde à l'Élysée et à Matignon, l'agence Euro RSCG, qui s'était investie corps et âme dans la communicati