Sur LA TRIBUNE DE GENEVE

Mis à jour le 20.11.2012

L'aviation israélienne a largué mardi des tracts sur plusieurs quartiers de la ville de Gaza exhortant les habitants à évacuer «immédiatement» leurs domiciles, selon des correspondants à Gaza.

1/119 Complexe du Hamas en ruine après la chute d'une roquette (21 novembre).
Image: Keystone

«Pour votre propre sécurité, nous vous demandons d'évacuer immédiatement vos foyers et de vous diriger vers le centre-ville», peut-on lire sur les tracts largués sur la ville palestinienne qui indiquent les routes à prendre sur un dessin accompagnant le texte en arabe.

Le message ne précise pas les raisons de la demande d'évacuation, mais garantit la sécurité à tous ceux qui s'y plieront.

«A la fin, tout le monde rentrera chez soi», promet le tract. «En observant les règles de Tsahal (l'armée israélienne), les civils seront à l'écart de tout incident», ajoute-t-il.

Offensive terrestre suspendue

Le largage de ces tracts intervient alors qu'Israël a suspendu temporairement l'option d'une offensive terrestre pour laisser une chance aux efforts diplomatiques en cours, selon un haut responsable israélien.

Une délégation de ministres emmenée par la chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi est arrivée mardi à Gaza.

Par ailleurs, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé en Israël pour rencontrer les autorités, et la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est attendue en soirée. (afp/Newsnet)