Voici le témoignage de terrain d'une militante EELV écoeurée et choquée par le
comportement du pouvoir en place (auquel d'ailleurs son groupe fait partie).
 Objet : [CF Discussion] NDDL, J'ai peur, mais j'irai
Bonjour à tous, 
Certains le savent déjà, je suis investie dans la lutte contre l'aéroport de
Notre Dame des landes, depuis
plusieurs années et plus encore depuis que je vis à quelques kilomètres de la
ZAD.
Je me permets un mail sur cette liste aujourd'hui comme dernier recours avant de
prendre acte définitivement
de l’inefficiente de notre mouvement sur ce type de luttes.
J'ai déjà appelé au secours sur la situation mais il semble que les appels
soient vains, les témoignages inutiles.
Le coup de gueule d'Elen, pourtant secrétaire régionale des Pays de la Loire,
connue pour ses postions
conciliatrices et plutôt posées n'a pas vraiment changé les choses, je le
regrette.
 
Je me demande aujourd'hui, bien plus que nos ministre ce que fait notre
Secrétaire National. Quand ses militants
se font tabasser et gazer, il envoie un communiqué, quand j'appelle pour
témoigner des blessés pris en charge
dans la journée et de la nécessité de tente un rdv d'urgence avec le PS avant
qu'il y ai un mort, on me dit qu'il en
est prévu un SIX jours plus tard !!!!! Et que c'est comme ça...
Contrairement à Elen, je suis plutôt disons dans le "vif" du sujet, ce qui nous
a valu d'ailleurs de riches mais
piquantes conversations. Je ne cache pas que ma vision du militantisme est sans
doute un peu plus radicale que
la moyenne, mon seuil de tolérance aux violences policières assez élevé. Je suis
pourtant à Maintenant car je sais
pourquoi j'ai fait la choix de combiner mon engagement de terrain avec un
engagement politique partisan, avec
un certains soucis d'opérationnalité.  
Je suis désolée de vous le dire, mais dans un peu plus de 24h, ce gouvernement,
dont nous sommes solidaire va
donner un assaut militaire contre une lutte qui est la notre et dans laquelle de
nombreux militants EELV sont
moralement ou physiquement investis. A chaque fois que je mets les pieds à la
ZAD, depuis 15jrs, je pars en me
disant que je peux ne pas rentrer en un seul morceau. Avec l'équipe médicale
dont mon compagnon fait parti,
sont pris en charge des blessés de guerre. Et j'utilise ce terme à dessein pour
avoir accompagné à Calais des
victimes de conflits plus "classiques". 
Ce que Valls et Ayrault font aujourd'hui pourrait être signé Sarkozy ou
Hortefeux. Alors arrêtons de tergiverser,
négocions réellement avec le PS ou avouons qu'en aillant déjà perdu plus de 50%
de nos militants plus personne
de se soucie au national de ce que l'opinion publique pense d'EELV ! 
Mercredi Ayrault a prévu la grosse cavalerie, les GM sont épuisés, sur-énervés,
les CRS sont en menace de grève,
la situation est intenable. Je réitère ma profonde inquiétude qu'il y ai un mort
dans cette lutte (comme si les
blessés graves ce n'était pas assez), on m'a déjà rétorqué que Valls sauterait
si c'est le cas !! Mais je me fout de la
carrière politique de Valls, pas de la vie de ceux avec qui on lutte depuis des
mois ici...
Mercredi matin en vous réveillant, si vous allumez la télé, je vous ferai un
ptit clin d'oeil. Oui j'ai peur, mais
j'irai... défendre mes convictions !
Amitiés écolos
Claire D.