Des révélations étonnantes de Takkiedine ! Aussi étonnantes que la montée au créneau de quelques  "nouveaux chiens de garde"?

 

 

 

 Quelques réactions:

Sur Rue 89

Takieddine chez Ruquier : tribune complaisante pour un manipulateur

Pierre Haski | Cofondateur 


 

C’était prévisible : l’invitation dans l’émission « On n’est pas couché » de Ziad Takieddine, l’intermédiaire franco-libanais des contrats d’armes avec le Pakistan et l’Arabie saoudite, ou encore des relations avec la Libye sous Nicolas Sarkozy, s’est terminée à l’avantage de cet homme de l’ombre, plusieurs fois mis en examen en France.

Malgré les efforts des trois interviewers, l’animateur Laurent Ruquier et ses deux chroniqueurs, Natacha Polony et Aymeric Caron, de potasser les dossiers très complexes dans lesquels apparaît Takieddine, il n’ont pas réussi à empêcher l’homme d’affaires de transformer l’émission en tribune pour sa thèse et pour sa défense.

 

 

Self control ou pétage de plombs

En venant dans une émission d’« infotainment » (information et « entertainment »), Ziad Takieddine savait qu’il pouvait mettre les téléspectateurs – et les rieurs – de son côté, à condition de se contrôler et de sortir quelques petites phrases sans doute soigneusement préparées avec son avocat, du type : « Je veux que la France sauve son honneur »...

Il lui fallait surtout éviter à tout prix de reproduire les images désastreuses de son interview, l’an dernier, avec un journaliste de l’émission « Special investigation » de Canal +, au cours de laquelle il avait pété un câble et insulté son interviewer avant de le chasser de chez lui en crachant par terre.

 


Ziad Takieddine crache et insulte un journaliste par Spi0n

Cette fois, aux mêmes questions sur sa fortune personnelle en France, estimée à quelque 40 millions d’euros sur lesquels il n’aurait quasiment pas payé d’impôts, Takieddine répond calmement avec un démenti qui n’engage que ceux qui le croiront.

 

 

 

« 400 millions d’euros de Kadhafi à Sarkozy&nbs