Sur LE PARISIEN

 

Publié le 23.03.2013, 16h15 | Mise à jour : 16h49

Bordeaux (Gironde), le 19 février. Le juge Jean-Michel Gentil (à gauche) a répondu par la voix de son avocat aux propos tenus par Nicolas Sarkozy et ses proches après sa mis ene xamen pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt. 

Bordeaux (Gironde), le 19 février. Le juge Jean-Michel Gentil (à gauche) a répondu par la voix de son avocat aux propos tenus par Nicolas Sarkozy et ses proches après sa mis ene xamen pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt.  | AFP PHOTO/ PATRICK BERNARD

Zoom