Sur le blog de RENE BALME

 

Mardi 26.3.2013

par René Balme | Catégorie : En France |


par François Asensi, député de Seine-Saint-Denis
Vice-Président du groupe d’amitié France-Palestine
Le 26 mars 2013

La France repousse reconnaissance de la Palestine !

Cet après-midi à l’Assemblée nationale, j’ai demandé au ministre des Affaires étrangères la reconnaissance par la France de l’État palestinien.

En réponse, Laurent Fabius a annoncé que la France ne reconnaitra pas l’État de Palestine avant la conclusion d’un accord de paix sous l’égide des États-Unis. L’existence de cet État, prévue par le droit international depuis 66 ans, restera donc suspendue à l’accord hautement improbable du Gouvernement israélien, l’une des parties au conflit.

Je suis déçu de cette réponse. J’ai mal pour le peuple palestinien.

Après le soutien français à l’entrée de la Palestine à l’ONU, que Laurent Fabius avait dévoilé à l’Assemblée nationale en novembre 2012, en réponse à mon intervention, il s’agissait pourtant d’un prolongement logique et nécessaire pour relancer la perspective d’une paix juste entre Israël et la Palestine.

C’est un grave renoncement de la France. Notre pays se met en retrait au Proche-Orient et s’aligne sur la position des USA. En optant pour l’attente, qui signifiera la poursuite de la colonisation et des humiliations, notre diplomatie assume le risque d’une radicalisation du conflit.

Plus que jamais, le soutien aux forces progressistes palestiniennes et israéliennes doit s’accentuer pour faire avancer le droit des peuples et la paix.

François ASENSI
Député de Seine-Saint-Denis
Sevran-Tremblay-Villepinte
www.francoisasensi.com

  Convertir au format PDF.