Sur desintox

«Je vous signale que Marine Le Pen a publié son patrimoine dans le journal l'Express lors de la campagne présidentielle alors que Monsieur Mélenchon l'a refusé de le faire, il voulait peut-être bien cacher quelques biens immobiliers»

Louis Aliot, le 8 avril sur France 2 

IntoxL'extrême droite continue d'agiter le fantasme du bas de laine que dissimulerait Jean-Luc Mélenchon. Profitant de l'affaire Cahuzac, Louis Aliot s'en est donné à coeur joie sur le plateau de Mots Croisés, lundi. Interrogé sur l'éventuelle publication du patrimoine des élus du FN, il a ainsi mis en cause  le leader du Front de Gauche  :

«Je vous signale que Marine Le Pen l'a fait dans le journal l'Express lors de la campagne présidentielle et que Monsieur Mélenchon a refusé de le faire, il voulait peut-être cacher quelques biens immobiliers».

A la relance d'Yves Calvi  («A ma connaissance il l'a fait»), le vice-président du Front National en rajoute une couche : «Non non, il ne l'a pas fait et il a même dit que c'était scandaleux qu'on puisse lui demander cela».

Réplique de  François Delapierre,  numéro 2 du Parti de Gauche : «Vous dites n'importe quoi, c'est même une obligation.»

 

Desintox

Marine Le Pen candidate à la présidentielle aurait donc joué la carte de la transparence pendant la campagne quand Mélenchon faisait des mystères? En France, jusqu'à présent, la seule obligation de transparence en matière de patrimoine concernait le président de la république : François Hollande a publié le sien au Journal Officiel le 26 mai 2012.

Pour les autres élus, un contrôle institutionnel est de mise, mais rien ne les oblige à rendre leur déclaration publique. La Commission pour la transparence financière de la vie politique, organisation cr