Sur l'EXPRESS

Voici le texte ( accompagné de ce titre) que je reçois de Jacques Kirsner, producteur reconnu, qui se dit « blacklisté » par France Télévisions:  Le récit, sous sa plume, des relations tumultueuses entre un professionnel du petit écran et ce groupe. Avec en toile de fond, l’ombre de Nicolas Sarkozy…      

 

L’interdit 

 

Jem Productions a été créée en 1994. 

Durant ces dix-neuf années nous avons produit vingt-cinq documentaires et une vingtaine de téléfilms et de longs métrages. Ainsi, ces derniers temps, nous avons sorti : Cuba année zéro,  Un monde dans tous ses états,  Victor Serge, Clemenceau,  Drumont histoire d’un antisémite français, et, au cinéma,  Les nouveaux chiens de garde.

 Aucune raison d’avoir honte. 

Nous produisons, comme tous les producteurs indépendants avec des hauts et des bas, mais nous produisons.

Il y a quinze mois, avec l’arrivée d’un nouveau directeur sur France 3, la situation a brusquement changé. Une série sur laquelle nous travaillions depuis un an, Cuba Rumba a été brutalement stoppée, une partie des frais remboursée, la production de Clemenceau avancée. 

Mais à partir de ce moment, la situation a radicalement changé.

Tous les projets, je dis bien tous les projets que nous avons proposés ont été systématiquement refusés. Toute discussion devenait impossible. Un exemple. Je soumets à la directrice de la fiction le projet d’une adaptation d’un livre formidable, Le goût du roi : refus immédiat. J’insiste, pour qu’il y ait un échange -ce qui a toujours été le cas- avec l’auteur et le producteur. Réponse  d’Anne Holmès :

- « Après étude du document avec l’équipe fiction et la direction des programmes nous vous avons signifié notre refus. Je suis à votre disposition pour en parler avec vous, mais sachez que la décision de France 3 est prise et irrévocable. » 

Je propose d’autres projets dont un Simenon, un s