Sur le blog de ANNE W.

 

 

 Après avoir traduit le texte d’Atilio Boron, (Implications géopolitiques de l’incorporation de la Colombie à l’OTAN. Par Atilio A. Boron  ) qui en bon diseur de vérité, pose à plat la signification et les implications de la déclaration du président colombien Santos manifestant sa volonté d’intégrer à terme la Colombie (l’obstacle étant sa situation géographique) dans l’OTAN, sachant l’ignorance dans laquelle baigne une majorité de francophones concernant la géopolitique latino-américaine et l’importance de cette région dans la lutte pour la paix dans le monde,, autrement dit pour éviter après la troisième guerre mondiale économique, l’embrasement planétaire d’une guerre à foyers multiples de guerres civiles ainsi que la concocte le Pentagone et ses maîtres, et comme il ne m’est pas possible de traduire tous les articles importants à ce sujet, j’ai décidé de faire des revues de presse informelles sous forme d’échos afin de contribuer à briser les processus de désinformation matraquée par les uns et par le silence coupable des autres. 

Suite à la déclaration de Santos, Evo Morales, le président de Bolivie a lancé un appel à une convocation d’urgence d’une réunion de l’Unasur pour élaborer une politique de défense commune. Rappelons qu’au cours des derniers mois, après que Washington ait exhibé ses couleurs de guerre dans la région, ces processus de défense conjoint ont accéléré leur marche en avant et qu’une école militaire régionale doit être mise en place en Equateur pour rompre définitivement avec cette tradition qui voulait que les militaires latino soient formé par l’Ecole de torture ex des Amérique sous égide de nazis, de la CIA, et du Moss