Sur LA VOIX DU NORD

Publié le 14/06/2013

Par La Voix du Nord

L’OTAN souhaite que des enquêteurs de l’ONU se rendent sur place pour déterminer si le régime de Bachar al-Assad a fait usage d’armes chimiques contre les rebelles.

Le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussem, a demandé ce vendredi aux autorités syriennes de laisser l’ONU enquêter sur le terrain sur l’usage d’armes chimiques. « Il est urgent que le régime syrien laisse l’ONU enquêter sur l’usage d’armes chimiques », a affirmé M. Rasmussen sur son compte Twitter, après que la Maison Blanche a pour la première fois reconnu jeudi que le régime syrien avait eu recours à des armes chimiques dans des attaques qui ont fait jusqu’à 150 morts. Il a indiqué que les missiles Patriot déployés à la frontière syro-turque « assureront » une protection efficace de la Turquie contre toute attaque de missiles syriens, chimiques ou non.