Sur 01.net

 

En 2012, une étude du Parlement européen soulignait, dans l’indifférence générale, le risque d’une surveillance massive et mondiale par les autorités américaines. La députée Françoise Castex vient maintenant de saisir la Commission européenne.
laisser un avis