Sur LE DEPÊCHE

 

Publié le 17/10/2013 à 03:53, Mis à jour le 17/10/2013 à 08:43 | 18

 

 

mardi soir à rodez

Un bon millier de personnes sont venues écouter Jean-Luc Mélenchon. / Photo DDM

Un bon millier de personnes sont venues écouter Jean-Luc Mélenchon. / Photo DDM

 

Mardi soir, à la salle des fêtes de Rodez les responsables

 

locaux du Parti de gauche ont dû rajouter des chaises. Preuve que le meeting de leur emblématique leader Jean-Luc Mélenchon (lire la Dépêche d’hier) avait attiré la foule.Au bas mot un millier de personnes se sont installées pour l’écouter. Parmi elles on a pu reconnaître des socialistes et des communistes. Ont-ils été satisfaits des charges que le patron du Parti de gauche a assénées au Président Hollande et à son gouvernement ? En tout cas la rupture est bel et bien consommée entre le Parti de gauche et ses anciens alliés. Si Jean-Luc Mélenchon a bien eu quelques envolées lyriques dont il est friand, il s’est aussi un peu perdu dans des démonstrations chiffrées, certes réelles qui dénoncent les dérives du capitalisme, mais qui ne transportent pas les foules. Après une heure et demie de tribune, et pour conclure la soirée l’Internationale d’abord, la M arseillaise ensuite furent chantées a cappella. Le bain de foule qui s’ensuivit, surtout avec des jeunes, aura certainement ravi Jean-Luc Mélenchon, de même que les membres du Parti de gauche aveyronnais qui n’en espéraient pas tant.