Sur AGORAVOX

 

par eau-du-robinet (son site) lundi 16 décembre 2013

 

 

 

Depuis 6 ans, toute tentative de publier des notices en français sur Wikipedia France est supprimée dans les instants qui suivent.

Wikipédia est une grande encyclopédie en ligne bien connue et largement utilisée par des nombreux internautes autour du globe.

Comment fonctionne Wikipédia ?

Sur wikipedia FRANCE on trouve cette explication :
Toute personne peut créer ou modifier un article.

Mais est-ce que c'est vraiment vrai ?
En 2007 sous le prétexte de ne pas être assez connu François Asselineau a vu ses deux pages crées sur wikipedia (FRANCE) peu de temps après supprimées !  



Si je parle de ''prétexte'' il est évident que la vraie raison de ce boycott de la part de wikipédia France se trouve ailleurs.

L'UPR revendique la nécessité de la sortie de l'Europe, de l'Euro et de l'OTAN avec une argumentation basée sur des analyses irréfutables de son Président François Asselineau.

Des nombreuses vidéos de François Asselineau sur youtube témoignent de l'activité intense de l'UPR. François Asselineau est le porteur des informations donc certaines sont inconnues du grand public. Il apporte une analyse fine structurée et documentée, avec sources à l'appui, à un auditorium grandissant.

L'UPR est donc un parti politique ''Euro critique'' et ceci déplait fortement aux grands médias voire notamment les grandes chaines de télévisons françaises qui boycottent également François Asselineau. L'Union Populaire Républicaine (UPR) est un parti politique français créé en 2007 et qui comptait le 10 décembre 2013 à minuit 3665 adhérents, à jour de leurs cotisations.

Durant l'élection présidentielle entre 2011/2012 François Asselineau candidat à la présidentielle a été volontairement ignoré par les grands médias français. L'UPR avait contacté tous les grands médias et na pas eu des suites à ses demandes. A ce moment-là l'UPR comptait environ 700 adhérents. L'UPR n'avait pas de possibilité pour présenter son projet politique dans les grands médias. Dû au boycott, il été impossible pour F.A. de réunir les 500 signatures nécessaires pour passer ainsi le cap de la barrière pour être admis parmi les finalistes à la présidentielle. F.A. avait seulement récolté 17 parrainages. Le boycott médiatique a été donc très efficace. Mais ceci n'a pas pu décourager ni F.A. ni les militants de l'UPR.

Toute personne aspirant aux valeurs démocratiques et républicain, prenant acte de ces faits se pose naturellement la question si tout cela est digne d'un état qui se dit (en apparence) démocratique ? 

Sans moyens financiers, sans accès aux grands médias, la mission de F.A. de faire connaître son projet politique aux électeurs a été rendue très difficile. Avec le système actuel il est quasiment impossible pour un nouveau parti politique d'émerger s'il na pas un ''sponsor'' en provenance du monde oligarchique ! Et c'est pour cette raison que depuis quarante années la France est prisonnière de son système politique bipolaire (UMP et PS) ou les deux partis leaders monopolisent le pouvoir tout en poursuivant l'un comme l'autre la même politique atlantiste et servent ainsi avantageusement les intérêts américains. La prochaine grande étape en cours de préparation est celle du grand marché transatlantique. Une vingtaines de groupes de travail qui échappent à tout contrôle démocratique travaillent actuellement dans l'ombre des médias sur ce futur accord qui devrait être adopté par l'UE en 2015 !

Avez-vous déjà vu ou entendu dans un des grands médias un débat sur la sortie de l'Europe ?
NON ? Et pourtant ce débat s'impose et il devient carrément urgent, car la France a perdu sa souveraineté, empêchant ainsi les hommes politiques de prendre les mesures qui s'imposent pour combattre toutes les problèmes dus à la libéralisation des marchés.

Nous ne maîtrisons plus :
* ni les frontières,
* ni la monnaie,
* ni le rôle de la Banque de France,
* ni la circulation des capitaux,
* ni la circulation des marchandises, des biens, des services et des personnes,
* ni les lois, 70% sont des transcriptions de textes communautaires.
* ni l’armée qui obéit à l’ OTAN et au Pentagone,
* ni la Constitution qui est supplantée par la Constitution européenne qu’est le Traité de Lisbonne
* ni le droit, le Droit européen est supérieur au droit français
* ni les règles de la concurrence
* ni le droit du travail, on l’a vu avec les travailleurs détachés.
* ni les politiques agricoles
* ni la Justice,
* ni les politiques d’immigration,
* ni le budget qui est sous tutelle de Bruxelles
* ni la protection du consommateur
* ni les fusions acquisitions,
* les fonds structurels,
* la privatisation des services publics
* l’énergie,
* la Justice avec le Parquet européen
* ni les politiques douanières et commerciales
* ni les syndicats financés par Bruxelles dans la CES
* ni les ressources de la mer, les ports, la pêche, etc.
source


Ce débat d'une éventuelle sortie de l'Europe voire de l'Euro n'est pas souhaite par l'oligarchie financière, ni par le pouvoir en place. Comme les grands medias sont contrôlés par l'oligarchie ceci explique l'ignorance si non la diabolisation des partis politiques eurosceptiques !

Par contre les medias donnent la parole à certains partis politiques qui se montrent en apparence eurosceptiques mais qui sont en réalité bien en connivence avec le système oligarchique !

Enfin l'UPR a pu ouvrir ses pages sur le site du wikipedia Allemagne

Rappelons que la notice Wikipédia de François Asselineau, et celle de l'UPR, ont été censurées en langue française depuis 2007 par des gestionnaires anonymes, qui ont estimé que l'UPR n'était "pas représentative". Depuis 6 ans, toute tentative de publier ces deux notices en français est supprimée dans les instants qui suivent.
source 

L'élection Européenne approche... dans moins de six mois ...

A quand le vrai débat sur le grandes chaines sur la sortie de l'Europe et sur la menace qui présente le projet Européen en soi ?

Et qui connaît réellement l'histoire de la création Européenne ?

Qui contrôle Wikipedia France ou Qui possède Wikipédia ?

Un début de réponse se trouve sur le site de wikipédia France :
À présent, le propriétaire des serveurs, du nom de domaine et de la disposition des pages est la Fondation Wikimedia, fondation à but non lucratif de droit américain, établie en 2003. Bomis, Inc, nous fournit toujours sa connexion internet.
source

Puis en cherchant un peu plus on découvre que chaque pays a son service. Pour la France c'est Wikimédia France.

En poursuivant la recherche on arrive à l'association wikimedia puis au Conseil d'administration.

Présentation de Wikimedia France

Wikimédia France — Association pour le libre partage de la connaissance est une association à but non lucratif de droit français (loi 1901)
Elle est reconnue comme une association locale par la Wikimedia Foundation. Il s'agit cependant d'une entité indépendante financièrement et juridiquement, et obéissant à des règles et à une direction distinctes
Wikimédia France n'héberge ni Wikipédia (quelle qu'en soit la langue), ni aucun des projets de la Wikimedia Foundation et n'a aucun droit d'édition de ceux-ci. source

Je dois donc poursuivre ma recherche pour sortir de la voie sans issue et pour dévoiler les secret, à savoir quelles personnes dans l'ombre décident de la suppression des pages Wikipédia France ?

Une piste est la page suivante
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aide:Processus_de_suppression_de_page

Qui est réellement responsable des abus de la censure de wikipédia France ?

Je n'ai toujours pas trouvé la réponse et en continuant ma recherche je suis tombé sur cet article :
http://www.lematin.ch/high-tech/web/suissesse-empeche-censure-wikipedia/story/22533622

Ce sont donc les administrateurs de wiki qui ont le pouvoir de restaurer voire de faire disparaitre des pages ou de verrouiller des pages.

Puis encore une nouvelle recherche sur internet m'amène à cette page des Administrateurs Wikipedia de la France, enfin tout près du but.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Liste_des_administrateurs

En espèrent de trouver très prochainement une issue à ce disfonctionnement démocratique sur wikipedia et de réserver notre emplacement mérité pour témoigner de l'existence du parti politique UPR e