Source: news360x.fr

 Moscou, soutenue par Pékin, dénonce (enfin) un coup d’État américain en Ukraine !

Par News360x | on 07/02/2014 | 

iLnioI939oN0

« les Etats-Unis misent sur un coup d’Etat (…) les Américains dépensent 20 millions de dollars par semaine pour financer l’opposition et les rebelles, y compris pour les armer »
- Sergueï Glaziev, conseiller du Président Poutine.

« le soutien occidental à l’économie ukrainienne ne sera pas une montagne d’argent »
- Lady Ashton, commissaire ‘européen’.

Les Occidentaux – USA – NATO – UE – tentaient à nouveau ce jeudi de faire pression en faveur du pseudo « dialogue en Ukraine » (sic) avec la visite à Kiev d’une haute responsable américaine, Victoria Nuland, sommée par Moscou de ne pas « faire du chantage » à Kiev…

Au lendemain d’un avertissement russe contre tout changement de cap en Ukraine, la secrétaire d’Etat américaine adjointe, Victoria Nuland, est arrivée à Kiev et a immédiatement rencontré les trois principaux dirigeants de l’opposition, Vitali Klitschko, Arseni Iatseniouk et le leader néofasciste Oleg Tiagnybok. Elle devait rencontrer dans la journée le président Viktor Ianoukovitch, a-t-on appris auprès de l’ambassade des Etats-Unis.

Sa visite, venant après celle, coordonnée, de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton mercredi, s’inscrit dans ce que les médias de l’OTAN nomment « les efforts de l’Occident en faveur du dialogue en Ukraine pour mettre fin à la longue crise politique déclenchée en novembre par l’opposition de milliers de manifestants à la volte-face pro-russe du pouvoir ». Nuland présentera les résultats de ses entretiens vendredi lors d’une conférence de presse à Kiev, a indiqué l’ambassade des Etats-Unis

 

Mise en garde de Moscou qui dénonce une tentative de « coup d’État »

Ce Jeudi, au moment même de l’arrivée de Mme Nuland, le Kremlin a haussé le ton, sommant les Etats-Unis de cesser de « faire du chantage » vis-à-vis de l’Ukraine et de financer « les rebelles » dans ce pays. « L’Occident doit arrêter le chantage et l’intimidation dont l’exemple est la rencontre de Nuland avec les oligarques, les représentants du président et de l’opposition », a déclaré le conseiller du Sergueï Glaziev dans une interview au quot