Sur PANAMZA

 

 

INFO PANAMZA. Samedi, sur LCP, l'essayiste Caroline Fourest a affirmé que « les familles musulmanes demandent à ce qu'on n'enseigne pas la Shoah ». Décryptage d'une contre-vérité.

Elle a récidivé. Mardi 4 février, Panamza informait ses lecteurs que Caroline Fourest avait prétendu, la veille sur La Chaîne Parlementaire, que des familles, basées dans les « territoires perdus de la République » (titre d'un livre consacré au prétendu antisémitisme massif des élèves d'origine maghrébine en banlieue), auraient, « au nom de leurs convictions religieuses, retiré les enfants des cours d'histoire quand on enseigne la Shoah ». 

Une telle déclaration avait été ainsi prononcée sur une antenne du service public sans être factuellement étayée par sa responsable.

Samedi 8 février, la même chaine diffusa un entretien spécial avec l'essayiste dans l'émission Politiques animée par Serge Moati. Et, de nouveau, Caroline Fourest a réitéré sa déclaration, de manière encore plus catégorique:

Les fami