Bernard LUGAN , historien africaniste

Lugan dit:
"La France socialiste a une grande responsabilité car c'est elle qui a imposé la démocratie."
La France n'a pas de responsabilité directe et intentionnelle dans le génocide, néanmoins la France de Mitterrand, en forçant la démocratisation du Rwanda, a affaibli  le pouvoir d'Habyarimana, ce qui facilita les conditions de son attentat et de l'attaque militaire par le FPR qui a suivi. C'est donc cet assassinat (commis de toute évidence par le FPR, mais les preuves ne permettent pas à l'heure actuelle de l'affirmer) qui a mis le feu aux poudres et déclencha le génocide.

 

 02.36  le contexte général en 1994, et le discours de La Baule de Mitterrand (prônant démocratie en contexte de guerre)

08.50  à qui profite le crime

10.08  Général DALLAIRE

14.55  la France, dans cette affaire

21.49  les USA n'ont pas autorisé l'ONU à enquêter

24.10  la situation actuelle au RWANDA