Sur 360X

Washington menace la Russie et la Chine

h_washington

14 avril 2014

L’année 2014 ne sera pas celle de la paix. L’ONU n’a plus de raisons d’être et l’escalade continue. Mis à mal dans la région centrale du monde, en Asie et au Pacifique et ailleurs, les Etats-Unis d’Amérique estiment qu’ils n’ont plus rien à perdre à déclencher un conflit global pour éviter la perte de leur suprématie.

Les récentes menaces du Secrétaire d’Etat à la Défense (ministre de la guerre) des Etats-Unis à l’égard de la Russie et de la Chine sont édifiantes à ce sujet. Mais n’étonnent guère.

La Russie joue en Europe orientale et au Levant. L’Ukraine et la Syrie. En face,Washington mobilise son outil, l’Otan. En vain pour l’instant. Les russes ont démontré une grande maîtrise stratégique et face au pressing US, ils savent que la meilleure défense est l’attaque. L’Ukraine orientale sera russe ou une zone tampon mais ne sera pas à l’Otan. Tout dépendra des capacités russes en matière de contre-ingénierie sociale par le chaos et à stopper le flux des « contractors » financés par les grosses multinationales du complexe militaro-industriel US.

En Syrie, le gouvernement du Président Bashar Al-Assad a réussi à mettre en échec la dernière offensive malgré l’appui interessé de nouveaux pays éloignés (en Asie du Sud) aux rebelles en plus d