Un discours visionnaire... Il y a 22 ans.
" NOUS VOULONS L'EUROPE,  OUI,  MAIS DEBOUT  car Mr le Ministre, C'EST DEBOUT QU'ON ECRIT L'HISTOIRE" - (Philippe SEGUIN)


https://www.youtube.com/watch?v=_oN-DxnGPZQ

Publiée le 9 mars 2014

Le discours de Philippe Séguin contre l'Europe fédérale.

 

BALISAGE

 

00.00  Souveraineté

19.19  ce traité interdit de faire prévaloir le national lorsqu'il est en cause

37.37  l'idée qu'on se fait de l'Europe

43.00  la démocratie

48.35  sentiment national n'est pas nationalisme

01.01.15  l'engrenage qui se met en place

01.03.14  Maastritch "paix et prospérité"

01.09.20  "harmonisation" :  monnaie unique... co-décision...politique monétarienne... conséquences politiques...disparition des états-nation et des conflits armés...

01.42.10  une alternative à la démarche de Maastritch: les acquis de la communauté...les règles à inscrire dans notre constitution "lois écran" ... efficacité monétaire par une monnaie COMMUNE aboutissement du SME (cadre souple, ouvert...)

02.01.20  ... cette Europe là + sûre, + démocratique, + prospère: confédération d'Etats souverains  (l'Europe de Mitterrand est inadaptée et dangereuse)

02.04.20  Atlantistes et "gendarmerie mondiale" :il leur faudra faut d'autres terrains de manoeuvres que le continent européen!

02.08.04  bâtir cette "intégration" de Maastritch  sur la peur de l'Allemagne c'est fabriquer une Europe allemande!...

02.15.00  rendre sens au principe d'indivision entre économique, social, culturel... renoncer à notre souveraineté ou la préserver...

 02.18.50  le traité, nous le savons, n'est pas amendable... en votant l'  "exception d'irrecevabilité" nous exprimons la volonté de construite 1 autre Europe...." NOUS VOULONS L'EUROPE,  OUI,  MAIS DEBOUT  car Mr le Ministre, C'EST DEBOUT QU'ON ECRIT L'HISTOIRE"