A propos des suites de l'élection de Nethanyahu... Oh combien  pertinent , Mr Jean-Jacques Candelier​ . Encore une fois.


Hier mon collègue François Asensi, au nom de notre groupe, a interrogé le Gouvernement sur la réaction de la France suite à la réélection du nationaliste Benjamin Netanyahou à la tête de l’Etat d’Israël. Ce dirigeant a promis que jamais l’État palestinien ne verra le jour et entend renforcer la colonisation de Jérusalem-Est pour que jamais elle ne puisse devenir capitale du futur État palestinien. C’est une déclaration de guerre contre le droit international et contre le processus de paix, qui est anéanti !

En décembre 2014, après le vote historique de notre Parlement pour la reconnaissance de l’État palestinien, le Gouvernement doit désormais SANS DÉLAI reconnaître l’État palestinien. Le Gouvernement, par la voix d’Harlem Désir, se retranchant sur des négociations illusoires, est loin de donner satisfaction sur ce point. La position de la France alimente directement les extrémismes au Proche-Orient et partout dans le monde.