Sur© Sputnik.

 

Points de vue
13:56 08.06.2015(mis à jour 15:52 08.06.2015) URL courte
Par Jacques Sapir
Situation dans le Donbass (179)
0946164

Alors que se tient ce que l'on appelle le « G7 » en Bavière, la situation en Ukraine et dans les zones insurgées du Donbass fait à nouveau l'actualité.

Les combats de ces derniers jours, assurément limités, ont été les plus violents depuis janvier 2015. L'accord dit « Minsk-2 » est en train de ce dissoudre, et ceci largement du fait du gouvernement de Kiev contrairement à ce qui a été déclaré au G7. Cela était d'ailleurs prévisible.

Une trêve plus qu'un cessez-le-feu

Il est évident que le cessez-le-feu décrété après les accords de Minsk-2 n'a jamais été parfaitement respecté. Les observateurs de l'OSCE insistent sur le fait que ces violations sont, le plus souvent, le fait des forces de Kiev. Les bombardements sur les populations civiles n'ont jamais cessé. Fin mai, ces bombardements sont progressivement montés en puissance, provoquant alors la « contre-offensive » des forces insurgées sur Mariinka. Mais, après avoir pris le contrôle de cette petite ville, d'où des observateurs de l'armée de Kiev guidaient les tirs de l'artillerie, les forces insurgées n'ont pas poussé plus loin leur avantage. Le discours tenu le