Non non, Monsieur Jean Jean-Jacques Candelier, je ne pratique pas le culte de la personnalité, mais à chaque fois, je constate que vous être là où il faut être, que vous dénoncez ce qu'il faut dénoncer... Que vous êtes un homme politique comme il y en a peu hélas, que vous défendez non pas une "chapelle" mais l'intérêt du peuple français , et que si notre assemblée nationale était emplie ne serait-ce qu'à 50,01% de représentants de votre trempe, notre pays ne serait pas au point où il en est, pas plus que le taux d'abstention d'ailleurs des fatigués de la trahison.
MERCI.

 

 

Mon intervention concernant la loi sur le renseignement.

 Vidéo : https://video-ams3-      ou https://www.facebook.com/candelier2012/videos

 

M. Jean-Jacques Candelier. Monsieur le président, monsieur le président de la commission, madame la garde des sceaux, madame la secrétaire d’État chargée de la réforme de l’État et de la simplification, mes chers collègues, je ne répéterai pas tout ce que j’ai dit en première lecture.

L’affaire a été rondement menée, s’agissant du projet de loi sur le renseignement. La commission mixte paritaire a « bien » travaillé. La seule opposante au projet de