Sur LE TEMPS.CH

 

Daech a décapité l’ex-directeur du site archéologique de Palmyre

(Getty Images)

(Getty Images)

Le corps de l’archéologue a été suspendu par les pieds en pleine rue. Tous les gardiens de la millénaire Histoire syrienne sont sous le choc en apprenant le martyre de cet homme reconnu mondialement comme un expert international de Palmyre

«Imaginez que ce professeur, qui a rendu de tels services à ce site et à l’Histoire, a été décapité… et que son corps est toujours suspendu […] au milieu d’une place de Palmyre.» Maamoun Abdoulkarim n’en revient pas. Totalement éberlué devant le fait que le groupe radical Etat islamique (EI) ait décapité l’ancien et très respecté directeur du site archéologique de Palmyre, au centre de la Syrie. Le corps de l’octogénaire a en effet été suspendu ensuite à une colonne antique, a déclaré mardi soir le directeur des Antiquités syriennes.

Maamoun Abdoulkarim a exprimé son énorme désarroi sur la page Facebook de cet organisme, où l’on ne compte plus les réactions de tristesse et de choc, dont ce commentaire définitif: «Animals, son’s of demon!!!!» Il a aussi précisé à l’agence Reuters tenir l’information de la famille du défunt. Khaled Assaad était âgé de 82 ans.