Je ne sais pas si le fils ressembrera au père, et en quoi... Qui sait?... Peut-être un espoir peut-être pour les syriens restés dans leur pays , après l'horriiiiiiiible  dictature de Mouammar Khadafi,  qui peut se décliner en 8 points:
-  une dette à 3,3% du PIB (en France elle était à 85%)
- électricité gratuite
- eau à usage domestique: gratuite
- le prix du litre d'essence était de 0.08€
- les banques libyennes accordaient des prêts sans intérêt
- les citoyens n'avaient pas d'impôt à payer et la TVA n'existait pas
- chaque famille libyenne recevait une aide de 300 € par mois
- pour chaque étudiant voulant faire ses études à l'étranger, le gouvernement de Kadafi attribuait une bourse de 1627€ / mois
.. et ci dessous  quelques petites informations INCONTOURNABLES  sur Mouammar  Khadafi, que nos medias occidentaux n'ont JAMAIS DIFFUSE, et vous allez comprendre pourquoi: