par tanaka
sur AGORAVOX
lundi 16 novembre 2015

Quelques jours après le drame du 13 novembre à Paris, les médias dominants restent peu bavards sur les causes réelles de ces attentats. Peut-on prendre un peu de recul et de comprendre ce qui a pu amener le massacre de tant d’innocents ? Comment a-t-on pu en arriver là ?

Essayons d’abord de comprendre comment le « monstre » qu’est l’Etat Islamique a pu naître, et dans quel contexte :

Si l'on regarde la genèse des frontières actuelles des pays du Moyen-Orient, on voit déjà un premier point important : le rôle des états occidentaux dans l’équilibre précaire de ce coin du globe :

Rappelons que les frontières de la Syrie, l’Irak et le Liban ont été créés de toutes pièces par la France et l’Angleterre après la première guerre mondiale. Ces anciens pays coloniaux n’ont dus leur stabilité relative qu’à la présence de pouvoirs forts… voire tyranniques afin de réguler les conflits entre les différentes confessions et ethnies. Comme au temps de la colonisation en Afrique, les frontières ont été tracées au mépris des populations et de leurs différences.

Cet équilibre précaire est tombé lors de l’intervention américaine en Irak :

Citons cet article du 20 février dans le figaro (Pierre Jova) :

http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/02/20/31006-20150220ARTFIG00387-autopsie-de-daech-premier-etat-salafiste-du-monde.php

 

« En envahissant l'Irak et en détruisant le Parti Baas de Saddam Hussein, colonne vertébrale de l'État irakien sunnite, les Américains ont précipité la déliquescence de ces pays hérités de la colonisation. Ils ont déclenché une guerre confessionnelle en Irak entre chiites et sunnites, qui s'est étendue à la région entière. En 2011, la Syrie s'embrase à son tour. Confronté à une rébellion, Bachar al-Assad, adepte de la politique du pire, fait libérer de ses geôles nombre d'islamistes, pour favoriser la constitution d'un bloc djihadiste, avec le Front al-Nosra, puis avec l'État islamique. Lequel surpasse à présent ses concurrents."

L'Etat Islamique s'est emparé en été 2014, facilement et tel un libérateur de régions persécutées par le régime chiite mis en place par les USA.

"Une fois solidement implanté, l'État islamique vise à présent une autre étape : internationaliser la guerre, en s'étendant partout où des groupes islamistes sunnites peuvent le rejoindre, par un « discours militant et universaliste », et faire tache d'huile au Moyen-Orient."

(D’après Pierre-Jean Luizard Le piège Daech, L'Etat islamique ou le retour de l'Histoire) »

 

L’impact de l’intervention des USA dans le secteur est comme on peut le voir très fort… D’autant plus que certains soupçons pèsent sur de possibles soutiens à Daesh lors de la prise de pouvoir en Irak, sous forme de livraison d’armes, selon les services secrets irakiens. (Info ou intox ?)

armesUS_daesh600

http://reseauinternational.net/laide-americaine-a-daesh-se-confirme-des-marines-et-des-helicopteres-apaches-chez-les-djihadistes/

On sait par ailleurs qu’un double jeu dangereux se joue actuellement entre les Etats-Unis et Al Qaida afin de renverser le régime de Bachar el assad, fait confirmé par la représentante du congrés des USA Tulsi Gabbard :

http://www.legrandsoir.info/sur-cnn-une-parlementaire-us-confirme-que-la-cia-soutient-al-qaida-pour-renverser-bachar-el-assad.html

Ceci bien sûr dans le dos des citoyens américains auxquels on ne demande pas leur avis ! Il semble que les leçons du 11 septembre n’ont pas été retenues.

Le PIRE étant que la France et ses services secrets a également participé à ce soutien à al-nosra/Al Qaida en 2012, toujours afin de lutter contre Bachar, avant la scission entre al-nosra et Daesh !

Hollande a même avoué le 19 Aout 2014 que l’Etat français a livré des armes aux milices rebelles de Syrie ! Fabius a quant à lui reconnu l’efficacité d’Al Qaida sur le terrain pour contrer Bachar el Assad.

A lire absolument sur le sujet cet excellent article de Maxime Chaix

http://maximechaix.info/?p=213

 

Claude Goasguen, député français fait part également de cet état de fait… rappelons que ces milices sont responsable de nombreuses exactions et proches d’Al-Qaida (al Nosra)… loin d’être démocratiques : des djihadistes récupèrent ainsi des armes fournies et financées par nos soins (vous ne regarderez plus votre feuille d’impôts de la même façon). On croit rêver.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/06/30/25001-20150630ARTFIG00259-claude-goasguen-accuse-le-gouvernement-de-soutenir-al-qaida.php

Quelle hypocrisie de l’Etat français… Ce genre d’informations étant curieusement peu relayé.

En tout état de cause, ce jeu dangereux qu’ont joué la France et les Etats-Unis a permis à des groupes Djihadistes de se renforcer, tout en préparant le terrain de leur domination.

Ce jeu n’est malheureusement pas nouveau, puisque l’on sait que les révolutions « démocratiques » du Printemps arabe ont été savamment organisées par l’intermédiaire des ambassades américaines, ceci toujours dans le but de déstabiliser les pouvoirs en place dans les pays arabes.

http://www.laplumeagratter.fr/2014/06/14/le-document-secret-qui-prouve-que-le-printemps-arabe-a-ete-provoque-par-les-etats-unis-par-sonia-baker/

Tout en reconnaissant que les bombardements de la coalition on fait d’après plusieurs études croisées plus de 500 morts contre les civils dans la région, on se sent un peu moins innocents et certainement un peu moins confiants en notre politique étrangère.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/08/03/des-centaines-de-civils-victimes-collaterales-des-bombardements-aeriens-contre-l-etat-islamique_4710090_3218.html

Donc pour résumer :

-nous avons, avec l’aide des Etats-Unis, participé à l’instabilité de cette région (du moins en Syrie mais pas en Irak, merci Chirac) et ainsi permis à l’EI de se développer sur les cendres des pays affaiblis

-nous avons aidé avec nos services secrets les rebelles syriens dont Al-Nosra sur le plan logistique, en fournissant des armes qui finissent aux mains des djihadistes

-nous avons tué des centaines de civils innocents lors des bombardements de la coalition internationale.

Dans quel but me direz-vous ? Le contrôle des ressources pétrolifères de la région et empêcher la main mise éventuelle de la Russie sur ce territoire stratégique probablement.

Il est triste de voir à quel point les Etats-Unis et la France sont en grande partie responsables de ce qui nous arrive… nous devons maintenant vivre avec le monstre que nous avons créé.

Personnellement je ne remercie pas les médias dominants qui ne relaient pas ce genre d’informations, et ne mettent pas à jour les basses manœuvres de notre Etat qui contribuent à mettre à mal l’équilibre international. Nous ne sommes ni dans un épisode de 24h chrono ou de Homeland. L’attitude des occidentaux n’est définitivement pas claire au Moyen-Orient.

Alors relayons ces faits par nous-même afin qu’ils ne se reproduisent plus. Il est juste dommage que nos enfants meurent en raison des choix de nos dirigeants.