par Ambroise  -  16 Décembre 2015, 06:00  -  #Guerre, #Russie, #Syrie, #OTAN

Compte tenu du succès remarquable de l’intervention russe en Syrie, l’Empire anglo-sioniste contre-attaque. La question était de savoir comment et quand. Nous connaissons aujourd’hui deux débuts de réponse.

1- Le 24 novembre 2015, l’Armée de l’air turque a délibérément abattu un avion de combat russe SU-24, même s’il était absolument évident que cet avion ne représentait aucune menace pour la Turquie et pour le peuple turc.

2- Dimanche soir, 6 décembre 2015, la coalition « internationale » avait commis un acte d'agression contre une base de l'armée régulière syrienne dans la région de Deir Ezzor, dans l'est du pays. Ils auraient tué trois soldats syriens et en auraient blessé 13 autres.

Les États-Unis et l’Otan se sont immédiatement approprié l’attaque contre le bombardier russe, en apportant leur plein soutien à la Turquie. Par contre, ils ont totalement nié l’attaque contre la base militaire syrienne. En fait, l'armée américaine a mené un raid aérien contre cette base car elle abrite l'élite des forces spéciales russes (Spetsnaz) qui avaient découvert un projet secret de la CIA pour exfiltrer les hauts dirigeants Daéchiens du Moyen-Orient vers le Tennessee, aux USA.

« Les appareils de la coalition internationale ont tiré neuf missiles dimanche soir en direction du camp militaire », a annoncé le ministère syrien des Affaires étrangères, dans un communiqué repris par la télévision nationale. Une source militaire syrienne a confirmé que des frappes avaient eu lieu entre 20 h et 21 h dimanche et qu'elles avaient atteint un camp d'entraînement militaire. Des dépôts d'armes ont été bombardés et deux tanks ont été endommagés, mais les véritables cibles, des Spetsnaz russes, n'ont pas été atteintes. Damas a vivement ré