Sur RT

L'ancienne présidente des reines de beauté s'est montré taquine, sur le plateau d'Hanouna © Miguel Medina Source: AFP
L'ancienne présidente des reines de beauté s'est montré taquine, sur le plateau d'Hanouna

Dans l’émission Touche Pas à Mon Poste, pas particulièrement réputée pour traiter de sujets politiques, la Dame au Chapeau a tenté de critiquer l'action du gouvernement français en Arabie saoudite, avant de se faire couper par le présentateur.

«J’ai quelque chose à dire sur Valls» attaque d’entrée de jeu l’ancienne présidente du Comité Miss France, à peine arrivée sur le plateau du talk show français, dont le présentateur Cyril Hanouna fait la sourde oreille. «Je le vois encore dans le bureau là-bas, reçu avec tous les honneurs, en Arabie saoudite, avec Le Drian et Fabius [respectivement ministre de la Défense et ministre des Affaires Etrangères]», assène Geneviève de Fontenay, imperturbable.

Auteur: Info&Vérité

L’octogénaire continue, critiquant le gouvernement pour «avoir signé 10 milliards de vente d’armes à cette Arabie saoudite, ce pays de barbares où on décapite les gens». Si l’animateur de l’émission, diffusée sur la chaîne Direct 8, tente de modérer le propos, rétorquant qu’«il n’y a pas que des barbares en Arabie saoudite», la Française conclut : «L’Etat fait des affaires, après, ça va aux djihadistes, à Daesh, et ça revient sur notre tête».

En savoir plus : Contrats avec l’Arabie saoudite : «pas indécents», selon Valls

A la fin de l’intervention, Cyril Hanouna clame «ne pas être d’accord», et accuse la Dame au Chapeau : «Vous faites des raccourcis, Geneviève (…) qui ne sont pas appropriés». Finalement, Julien Courbet, chroniqueur de l’émission, change définitivement de sujet en évoquant une problématique plus légère : «parlons plutôt de la grille qui vous empêche de sortir de chez vous, est-ce que c’est réglé ?»