Sur GAIDECLIN

mercredi 14 septembre 2016

 


Il a conclu avec ses mots : "Après des mois à se cacher de la presse, Hillary Clinton a révélé ses vraies pensées. Ce sont ses vraies pensées.
Elle a montré qu'elle était une personne qui regarde de haut les fiers citoyens de son pays et les considère comme ses sujets pour son pouvoir.
Elle les voit comme sa propriété.
Ses commentaires ont la même arrogance et le sentiment de privilège qui l'a menée à violer les lois fédérales en tant que secrétaire d'Etat."


Trad. : Yann Merkado

La candidate démocrate à la Maison-Blanche, Hillary Clinton, a jugé vendredi que «la moitié» des électeurs de son adversaire républicain, Donald Trump, pouvaient être regroupés dans «un panier de gens déplorables».
Il y a des «racistes, des sexistes, des homophobes, des xénophobes, des islamophobes», a-t-elle énuméré, lors d'une collecte de fonds où le public était constitué en partie de membres de la communauté LGBT . «Il y a malheureusement des gens comme cela, et lui, il les met en valeur.»

«Certaines de ces personnes sont irrécupérables, mais heureusement, ils ne sont pas l'Amérique», a jugé l'ancienne première dame...