Documentaire 2017 FRANCE 2 -

 

Le mystère Poutine. 

https://www.youtube.com/watch?v=pgI3eKQUB34  

Ajoutée le 15 déc. 2016

En 1999, beaucoup le tenaient au mieux pour un personnage terne, au pire pour un pantin. Aujourd'hui à la tête de la Russie, l'ex-lieutenant-colonel Vladimir Vladimirovitch Poutine est aussi un des maîtres du monde. Laurent Delahousse présente un documentaire composé d'images d'archives rares et de témoignages de premier plan.

 

*

Poutine le nouvel empire 


POUTINE, LE NOUVEL EMPIRE : Extrait 1 par france2 http://www.dailymotion.com/video/x5568pj

 

 


POUTINE, LE NOUVEL EMPIRE : Extrait 2 par france2 http://www.dailymotion.com/video/x5568zk_poutine-le-nouvel-empire-extrait-2_tv

 

 


POUTINE, LE NOUVEL EMPIRE : Extrait 3 par france2 http://www.dailymotion.com/video/x556936_poutine-le-nouvel-empire-extrait-3_tv

 



 *


... et :   Ajoutée le 15 déc. 2016

Soirée spéciale Russie sur France 2 le 15 Décembre 2016, Dimitri Bochmann reçoit Jean-Michel Carré, réalisateur du film Poutine, le Nouvel Empire.

Dans le contexte extrêmement tendu de la reprise d'Alep, France 2 fait le pari de l'équilibre en diffusant le film de Jean-Michel Carré : « Poutine, le nouvel Empire »

Connu pour ses deux précédents films « Les Système Poutine » et « Poutine pour toujours », le réalisateur est loin d'être un admirateur du dirigeant russe.

Ce troisième volet est consacré au retour de la Russie sur la scène internationale. Jean-Michel Carré y justifie les interventions récentes de la Russie par un contexte historique souvent ignoré en Occident.

Pour en parler, Dimitri Bochman reçoit Jean-Michel Carré : https://www.youtube.com/watch?v=paxhSUg0iKM&feature=player_embedded   :

 

Interview de Jean-Michel Carré, réalisateur du film "Poutine : le Nouvel Empire"

 

 *

 2 ECHOS particulièrement intéressants:

L’OVNI Poutine sur la 2 (Ariane Walter)

par Ariane Walter sur Agoravox
vendredi 16 décembre 2016


Je dois avouer que je reste assez stupéfaite de ce que j’ai vu en consacrant quatre longues heures de ma soirée à deux documentaires sur Poutine. « Le mystère Poutine » et « Poutine, le nouvel empire. »

Après les évènements d’Alep et le concert de pleureuses hystériques made in Soros, on pouvait s’attendre au pire, mais non. La grâce du sujet a dépassé les lourdeurs d’une intention propagandiste qui n’a pu tenir ses promesses. 

Nouvelle victoire de Poutine !

 

La soirée était divisée en trois parties : 

-1) Le mystère Poutine.

-L’enfance du héros. (Ils auraient voulu faire que toute la France s’amourache de ce blondinet maigrichon qui tout à coup découvre Bach et rêve de devenir James Bond, ils n’auraient pas mieux fait. Pauvre Choupinet qui vit dans la misère ! Dostoïevski on stage ! J’ai aussi en mémoire le fameux soir où, lors des troubles liés à la chute du mur de Berlin, Poutine sort des bâtiments du KGB un révolver à la main et d’une simple phrase, dans un grand calme, renvoie tous les excités dans leurs foyers. Poutine, comme Macron, a eu une institutrice dévouée qui, nous dit-on, l’a sauvé des mauvais quartiers, mais il ne l’a pas épousée ce qui détermine deux destins très différents !) 

-L’accession au pouvoir. Là aussi la réalité est très roman russe. « L’idiot » ! L’émission explique comment cet être, au demeurant fade et soumis, finit par être remarqué pour ces deux qualités et placé au pouvoir par les oligarques qui comptaient en faire leur marionnette. Surprise. Ce n’était pas Obama. La 2 a même eu la gentillesse de nous montrer une collection d’images qui se partagent avec ferveur sur le mur des Poutinolâtres, en particulier le moment où, dans une usine, Poutine mouche un oligarque et lui demande de lui rendre son stylo !

-Le présent du dictateur. On l’attendait, on l’a. La Tchétchénie avec cette accusation non prouvée du rôle de la FSB dans trois attentats à Moscou, les médias muselés et fermement, les assassinats de journalistes, les témoignages à charge. Main de fer dans un gant de velours. Ceci existe. C’est une réalité. Mais le documentaire a l’honnêteté de montrer comment Poutine a sauvé la Russie du marasme Elstinien.

2)-Questions de Delahousse à des invités. La partie la moins intéressante. Delahousse parle à Orlov, l’ambassadeur de Russie, comme si c’était un garçon d’étage, et celui-ci répond avec une grande patience… 

3) Un second documentaire, « Poutine le nouvel empire » va alors être la divine surprise. D’une part par la qualité de ses intervenants, en particulier Hubert Védrine et Hélène Carrère d’Encausse, et surtout par son propos : de l’Histoire et non de la propagande de basse Amérique. Avec cette étude passionnante d’un destin tellement inattendu, forgé par les circonstances. Passionnant d’apprendre comment cet homme, favorable à l’Union européenne au début de sa carrière, va être traité comme une merde par le cartel capitaliste et, sentant la menace infinie de l’OTAN, entamera, le couteau sous la gorge, pour ne pas devenir un nouveau Kadhafi, une partie d’échec qui le place très haut dans l’Histoire de notre monde.

J’ai un peu l’impression que Védrine et d’Encausse sont amoureux de Poutine…

Mais qui, sincère et inquiet des dangers de ce temps, pourrait ne pas regarder Poutine avec les yeux de Chimène ?

Curieuse évolution. 

Je peux en parler. Je l’ai vécue. 

Poutine est entré dans l’Histoire des débuts d’un autre monde au moment où Hollande, notre clown de service s’apprêtait à aller bombarder la Syrie. De graves accusations portaient sur Assad, que la suite a révélées fausses : l’utilisation de gaz sarin contre sa population. Le fil rouge avait été franchi !

Et c’est là que Poutine, soutenu par le Pape (!) a fait cette proposition : qu’Assad se débarrasse de tout son arsenal chimique ! Proposition acceptée par les Etats-unis dans un monde de menteurs où tout est ruse et trahison.

C’est à ce moment-là que pour beaucoup entre nous, Poutine est sorti de son armure de dictateur infréquentable pour devenir un sauveur.

Oui, grâce à lui, nous avons échappé à un conflit qui aurait pu être tragique.

Merci Poutine. 

En