sur  20minutes

PRESIDENTIELLE Quelque 2.200 manifestants défilaient samedi après-midi dans le centre de Nantes dans un climat tendu pour protester contre la venue dimanche de Marine Le Pen…

 

 

Des heurts ont éclaté en marge d'une manifestation contre la venue de Marine Le Pen à Nantes, le 25 février 2017.Des heurts ont éclaté en marge d'une manifestation contre la venue de Marine Le Pen à Nantes, le 25 février 2017. - AFP

20 Minutes avec AFP

Des heurts ont éclaté samedi au centre de Nantes en marge d’une manifestation pour protester contre la venue dimanche de Marine Le Pen qui a réuni entre 2.200 et 3.000 manifestants, selon des sources syndicales et policières. Des devantures de magasins ont été saccagées par divers projectiles et des pots de peinture. Des banques et arrêts de bus avaient été protégées dès le matin par des panneaux de bois.

Selon un journaliste de l’AFP, des personnes qui se sont greffées au cortège ont lancé des projectiles en direction des forces de l’ordre qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes. Sept gendarmes ont été blessés dont un brûlé au deuxième degré aux jambes. Il a été hospitalisé, a précisé la gendarmerie nationale. Quatre interpellations ont eu lieu, a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique.

Fortement encadrés par la police, les protestataires brandissaient des pancartes proclamant « FN imposture sociale » ou «&nb