« Christian Schoettl, maire de Janvry dans l’Essonne depuis 1989, parle de l’affaire Fillon et au-delà, du système politique français dans son intégralité. Il dénonce notamment Jean-Luc Mélenchon, Secrétaire d’Etat entre 2000 et 2002 qui continuait à percevoir toutes ses indemnités de Vice Président du Conseil Général (1998-2004) et de membre de la commission permanente du Conseil Général, alors qu’il ne s’y rendait jamais. Pour M. Christian Schoettl, « c’est pire qu’un emploi fictif parce qu’il s’est présenté au suffrage universel et s’est engagé sur un job qu’il n’a pas fait ! » Consternant ! »

Agence Info libre, le 14 mars 2017

 

 

Source : https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/03/15/emplois-fictifs-apres-fillon-melenchon/


Rappels :

« Pilleurs d’Etat » : Quand les élus s’en mettent plein les poches en exigeant des Français l’exemplarité

Pour Jean-Luc Mélenchon, « les gens sont indignés » par l’affaire Fillon