Fuite Historique – Israël reconnaît secrètement que les Juifs ashkénazes sont en fait Khazars : Le plan secret pour renverser la migration en Ukraine !!! (times of Israël)

2014-06-23

 

Article d'origine  http://vaticproject.blogspot.fr/2014/06/leaked-report-israel-acknowledges-jews.html#more

traduit par  resistanceauthentique.net/2014/06/25

 

475px-Khazar_1

Guerrier Khazar

Hallucinant ce que raconte ce papier du times of Israël (que j’ai traduit … ) : on est les seuls à en parler, mais c’est historique : ainsi on apprend  qu’Israël reconnaît que les Juifs ashkénazes  sont en fait Khazars , dont Netanyahou , et qu’un plan secret pour libérer une partie de la Palestine et envoyer les colons en Ukraine est étudié !  « Netanyahou est prêt à faire des sacrifices douloureux pour la paix, même si cela signifie renoncer à une partie de notre patrie biblique en Judée et en Samarie. »  C’est fort non ? (allooo ?! c’est le « times of Israël « ce que vous allez lire !)   

Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance 

Les Abonnés des affaires du Moyen-Orient savent deux choses: toujours s’attendre à l’inattendu, et jamais vendre a peau de l’ours de Binyamin Netanyahou !.

Seulement hier sont arrivées des nouvelles que des rebelles syriens prévoient de donner à Israël le plateau du Golan en échange de la création d’une zone d’exclusion aérienne contre le régime d’ Assad. Dans un geste encore plus audacieux, il a été révélé maintenant, que Israël se retirera ses colons des communautés au-delà des blocs de colonies et qu’elle les réinstallera au moins temporairement en Ukraine. L’Ukraine a fait cet arrangement sur la base des liens historiques et en échange d’une aide militaire dont elle a  désespérément besoin contre la Russie. Cette tournure surprenante des événements avait une origine encore plus surprenante : la génétique, un domaine dans lequel les chercheurs israéliens ont longtemps excellé .

Une peuple turque guerrier qui est un mystère

Il est bien connu que, dans le courant du huitième au neuvième siècles, les Khazars, un peuple turc de guerriers, converti au judaïsme , ont régné sur un vaste domaine dans ce qui est devenu le sud de la Russie et de l’Ukraine. Qu’est-ce qui leur est arrivé après que les Russes ont détruit leur empire autour du XIe siècle,  resta , un mystère. Beaucoup ont spéculé que les Khazars sont devenus les ancêtres des Juifs ashkénazes.

Schnitzler1857.emp

Les Arabes ont longtemps cité l’hypothèse Khazar dans les tentatives de nier la revendication historique juive de la terre d’Israël. Au cours du débat de l’ONU sur la partition de la Palestine, Chaim Weizmann a répondu ironiquement: « c’est très étrange. . Toute ma vie j’ai été un Juif, me sentait comme un Juif, et j’apprends maintenant que je suis un Khazar « Dans une veine plus folklorique, le Premier ministre Golda Meir l’a si bien dit: » Khazar, Schmazar. Il n’existe pas de peuple Khazar. Je ne connait pas de  Khazars A Kiev. Ou Milwaukee. Montrez-moi ces Khazars dont vous parlez « .

KhazAxe1

Le Contrarien hongrois et ex-communiste , le scientifique Arthur Koestler a emis  l’hypothèse Khazar à un large public avec La Treizième Tribu (1976), dans l’espoir que de réfuter une identité commune juive « raciale », en finirait avec l’antisémitisme. De toute évidence, cet espoir n’a pas été remplie. Plus récemment, l’ historien israélien Shlomo Sand, de l’aile gauche, dans L’Invention du peuple juif a emmené la thèse de Koestler dans une direction où il n’avait pas l’intention, en faisant valoir que, parce que les Juifs étaient une communauté religieuse descendu de convertis, ils ne constituent pas une nation ou n’avaient pas besoin d’un état à posséder. Toutefois, les scientifiques ont rejeté l’hypothèse Khazar car la preuve génétique ne s’y additionne pas . Jusqu’à maintenant . En 2012, le chercheur israélien Eran Elhaik a publié une étude qui prétend prouver que l’ascendance Khazar est le plus grand élément dans les gènes Ashkenazi. Sand  déclara qu’il avait raison, , et les organes progressistes comme Haaretz et The Forward ont claironné les résultats.

Israël semble enfin avoir jeté l’éponge. Une équipe d’élite de chercheurs de grandes institutions de recherche et des musées vient de publier un rapport secret du gouvernement, reconnaissant que les Juifs d’Europe sont en fait des Khazars. (Que cela se traduise par une autre proposition visant à réviser les paroles de «Hatikva» , ça reste à voir.) A première vue, cela semble être la pire des nouvelles, étant donné l’insistance acharnée du Premier ministre sur la nécessité d’une reconnaissance palestinienne d’Israël comme un «Etat juif» et la stagnation des négociations de paix. Mais d’autres l’ont sous-estimé à leurs risques et périls. Quelqu’un a plaisanté, quand la vie vous remet un Etrog, vous construisez une soucca.

Parlant en off , il a expliqué (Netanyahu) : «Nous avons d’abord pensé que d’admettre que nous sommes vraiment Khazars était un moyen de contourner l’insistance d’Abbas , qu’aucun Juif ne peut rester dans un Etat palestinien . . Mais quand il a refusé d’accepter cela, il nous a obligés à réfléchir à des solutions plus créatives.L’invitation ukrainienne pour les Juifs à revenir était une aubaine. Déménager tous les colons d’Israël dans un court laps de temps serait difficile pour des raisons de logistique et de l’économie. Nous ne voulons certainement pas une autre embrouille , comme avec l’expulsion des colons Hitnatkut  de la bande de Gaza [désengagement].

« Nous ne parlons pas de tous les Juifs ashkénazes qui reviendraient en ‘Ukraine. Évidemment, ce ne serait pas pratique.

S’exprimant sur un fond profond, une source bien placée dans les milieux du renseignement a déclaré: «Nous ne parlons pas de tous les Juifs ashkénazes revenant en Ukraine. Évidemment, ce ne serait  pas pratique. La presse fait ses exagèrations habituelles et  sensationnalistes; C’est pourquoi nous avons besoin de la censure militaire « .

Khazaria 2.0 ?

Tous les Juifs qui souhaitent y retourner (en Ukraine) seraient le bienvenu, dans un retour sans conditions de citoyeneté, d’autant plus si elles prennent part à la perfusion promise de l’aide militaire massive israélienne, y compris les troupes, l’équipement et la construction de nouvelles bases. Si le transfert initial fonctionne, d’autres colons de Cisjordanie seraient encouragés à déménager en Ukraine, ainsi. Après, l’Ukraine qui sera soutenue , rétablira le contrôle sur tout son territoire, l’actuelle République autonome de Crimée redeviendrait un domaine autonome juive . Le successeur à petite échelle de l’empire médiéval des Khazars (comme la péninsule, aussi, a été autre fois connue) serait appelé, en yiddish, Chazerai.