En tirant des missiles sur la Syrie avec ses alliés français et britannique, l’étrange président Donald Trump est parvenu à faire accepter aux Occidentaux la fin de leur domination unilatérale sur le monde. Le résultat insignifiant de cette démonstration de force ramène l’Otan à la réalité. Sans avoir fait usage de ses armes, la Russie succède à l’Union soviétique dans l’équilibre du monde.

| Damas (Syrie) | 17 avril 2018