Sous la pression de familles de disparus, dont certains sont, depuis, élus à la Knesset, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a fait déclassifier 200 000 documents. Photo archives AFP Sous la pression de familles de disparus, dont certains sont, depuis, élus à la Knesset, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a fait déclassifier 200 000 documents. Photo archives AFP

Publié le 18/07/2017 à 14:52 | Vu 162231 fois  //  ledauphine

Au tout début des années 1950, juste après la création de l’État hébreu, des milliers d’enfants yéménites ont été enlevés à leurs familles, révèle Le Temps.

Certains d'entre eux ont même servi de cobayes humains dans le cadre d'expérimentations médicales.

Plus de 60 ans de secret

Restée presque enfouie pendant plus de 60 ans, la question des "enfants disparus" enflamme ces derniers temps les débats de la commission d'enquête de la Knesset, le Parlement israélien. Et les révélations qui en sortent sont plus terrifiantes, encore, que ce qui était évoqué jusqu'ici.

Selon les archives, des milliers d’enfants yéménites ont bien été enlevés. Mais il y a bien pire: certains disparus ont succombé lors d'expériences médicales pour lesquelles ils ont servi de cobayes humai