03/10/14

Que se passe-t-il si l’Argentine ne paye pas sa dette?

Sur LES INROCKS Que se passe-t-il si l’Argentine ne paye pas sa dette? 30/07/2014 | 16h34 Pancarte de contestation " "Hier, Braden or Peron - Aujourd'hui: Griesa or Cristina". L'Argentine est à quelques heures d'un éventuel défaut de paiement (Reuters/Marcos Brindicci) Les discussions doivent reprendre ce mercredi à New York entre Buenos Aires et les “fonds vautours” comme le fameux fonds Elliott pour tenter d’éviter à l’Argentine un défaut de paiement sur une partie de sa dette. Le gouvernement argentin... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03/10/14

L'Argentine souhaite rembourser sa dette mais refuse de payer les fonds vautours

Sur LA TRIBUNE   18/6/14 L'Argentine souhaite rembourser sa dette mais refuse de payer les fonds vautours   Crise de la dette argentine La présidente argentine Cristina Kirchner a qualifié de tentative "d'extorsion" les pratiques des fonds vautours. /Reuters (Crédits : Photo Reuters) latribune.fr  |  18/06/2014, 10:16  -  717  mots L'Argentine rejette le jugement américain qui l'oblige à rembourser sa dette aux fonds vautours, qui pourrait l'exposer à hauteur de 15 milliards de dollars.... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23/08/14

L'Argentine contourne la justice américaine pour rembourser sa dette

Le Point.fr - Publié le 20/08/2014 à 08:12   L'Argentine contourne la justice américaine pour rembourser sa dette La présidente Cristina Kirchner propose de passer le versement des échéances à ses créanciers de la place financière de New York à celle de Buenos Aires. La présidente de l'Argentine, Cristina Kirchner, tente de contourner une décision de la justice américaine qui bloque le remboursement de la dette aux créanciers privés. © Victor R. Caivano / Sipa L'Argentine change de stratégie : : les... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20/06/14

ARGENTINE - Les deux fonds vautours vont-ils envoyer l’économie argentine au tapis ?

Sur MEDIAPART L'Argentine sous la menace d'une nouvelle faillite 19 juin 2014 |  Par martine orange Deux fonds vautours, qui ont obtenu un jugement favorable de la Cour suprême des États-Unis, sont en passe d’envoyer l’économie argentine au tapis.     Le suspense n’aura pas duré trois jours. Mercredi soir, le ministre des finances argentin a annoncé que le gouvernement serait dans l’impossibilité d’honorer l’échéance de sa dette prévue le 30 juin. L’Argentine se dirige vers un nouveau défaut de... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02/12/12

Dette argentine: le spectre d'un nouveau défaut s'éloigne

Sur LA REP.FR Alejandro Pagni/AFP La présidente d'Argentine, Cristina Kirchner, le 10 octobre 2012 à Buenos Aires Le spectre d'un nouveau défaut de paiement de l'Argentine s'éloigne après la suspension en appel de l'arrêt d'un juge de New York qui obligeait le pays sud-américain à verser à la mi-décembre 1,33 milliard de dollars à des fonds spéculatifs. "Nous saluons une décision qui apporte une dose de bon sens après un arrêt qui risquait d'empêcher toutes les restructurations de dette partout dans le monde", a commenté le... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 13:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02/12/12

Dangereux tango pour la dette argentine

Sur LIBERATION 28 novembre 2012 à 15:59 Drapeau argentin (Photo Maxi Failla. AFP) Dix ans après le crash argentin, les couteaux sont tirés entre Buenos Aires et des fonds d'investissement «vautours» ayant refusé tout arrangement. Par DOMINIQUE ALBERTINI Des investisseurs «vautours», un juge impitoyable, des matelots assiégés et une Grèce qui claque des dents : tels sont les ingrédients du grand mic-mac autour de la dette argentine, qu’a épaissi mardi le placement du pays en catégorie «spéculative» par l’agence de... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02/12/12

Comment l'Argentine s'est redressée dix ans après sa faillite

Sur LA TRIBUNE   Jean-Louis Buchet, à Buenos Aires | 25/12/2011, 23:44 - 454 mots La réorientation de la politique économique et la restauration de l'autorité de l'État sont à l'origine de ce spectaculaire rétablissement. Copyright Reuters Il y a dix ans, le 23 décembre 2001, un président intérimaire déclarait l'Argentine en cessation de paiements sur sa dette souveraine (100 milliards de dollars). Étranglé les plans d'ajustement imposés par le FMI, la parité fixe liant le peso au dollar et son endettement,... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]