03/03/17

Et si la présidentielle était reportée? Fillon, un cas de conscience pour le Conseil constitutionnel

    Stanislas François est avocat et enseignant à l'Université catholique de Lyon. Publié le 03 mars 2017 / Politique Mots-clés : Charles de Gaulle, Conseil constitutionnel, François Fillon, présidentielle 2017, Ve République N'en déplaise à certains, une mise en examen, des casseroles, une moralité peu exemplaire ou le passé judiciaire trouble d’un candidat ne constituent donc nullement des circonstances qui devraient amener le Conseil constitutionnel à décider de reporter l’élection. Conférence de... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 11:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]