05/12/14

Pujadas et son étranger

  Pujadas et son étranger Par Daniel Schneidermann le 05/12/2014 - 09h15 - le neuf-quinze C'est une séquence incontournable. A la fin de Des paroles et des Actes, arrive toujours "le regard de l'étranger". Car il faut vous en souvenir, insouciants compatriotes, l'étranger nous regarde. Et nous l'accablons, l'étranger. Nous l'atterrons, avec nos rengaines de cigales. Il nous démasque tels que nous sommes, l'étranger : shootés au déficit, à la subvention, aux 35 Heures, aux dimanches-grasse matinée, avec miettes de croissants... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]