17/04/13

Venezuela : La face cachée du beau-gosse de l’opposition

Sur AGORAVOX par Anémone C. HUBERT mercredi 17 avril 2013 14% D'accord avec l'article ?   86%   Depuis qu'il a affronté Hugo Chavez, aux élections présidentielles de 2012, Henrique Capriles Radonski fait la Une des journaux. Il est porté aux nues par les médias américains et européens. Mais derrière l'image du parfait gentleman se profile une face obscure qu'il a peine à cacher. Ces dernières heures, le gouvernement vénézuélien lui impute les violences qui éclosent dans le pays. ... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17/04/13

VENEZUELA- Qui est Capriles?

Sur INVESTIG'ACTION   Venezuela : Capriles, le candidat de droite face à Chávez   Jean-Guy Allard   20 février 2012 Extrait: ....  Le leader du parti Primero Justicia est né le 11 juillet 1972, à Caracas, au sein d'une des familles les plus privilégiées du Venezuela. D'origine russo-polonaise juive, sa mère, Mónica Cristina Radonski Bochenek, est propriétaire d'un célèbre complexe de cinémas. En ce qui concerne le père du nouveau candidat, Henrique Capriles García, il est issu d’une famille juive... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20/03/13

50 vérités sur Henrique Capriles Radonsky, candidat à la présidence du Venezuela

Sur LE GRAND SOIR   19 mars 2013 Salim LAMRANI Le candidat de la droite vénézuélienne se présentera aux élections du 14 avril 2013 face au Président de la République par intérim Nicolás Maduro. Mais qui est-il vraiment ? 1. Né en 1972, Henrique Capriles Radonsky est issu de deux des plus puissantes familles vénézuéliennes, qui se trouvent à la tête de plusieurs conglomérats industriel, immobilier et médiatique (Capriles) et possèdent le Circuit national d’exhibitions (Cinex), seconde chaîne de... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11/10/12

Qui est Capriles, l'adversaire de Chavez?

Sur VENEZUELA INFOS Extrait   Une droite… de gauche aussi ! Face à un tel bilan, aucun opposant ne peut espérer l’emporter en affirmant représenter « la droite » (les souvenirs du passé hantent encore pas mal de Vénézuéliens). C’est donc en homme de « centre gauche », en admirateur du social démocrate espagnol Felipe González ou des chefs d’Etat brésiliens Fernando Henrique Cardoso, Inãcio Lula da Silva et Dilma Roussef que M. Capriles Radonski se lance à l’assaut du « castro-chavisme ». De... [Lire la suite]
Posté par Jocegaly à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]