21 août 2018  //   Voltairenet

Comme le président Reagan, le président Trump paraît anti-iranien. Mais peut-être en apparences seulement. Si le premier avait noué une alliance secrète avec l’imam Khomeiny, le second pourrait agir de même avec le parti de l’ancien président Ahmadinejad. C’est la thèse hétérodoxe de Thierry Meyssan.

| Damas (Syrie) 
+
JPEG - 69.5 ko
Mike Pompeo annonce la création du « Groupe d’action pour l’Iran »

Le secrétaire d’État Mike Pompeo a annoncé, le 16 août 2018, la création d’un « Groupe d’action pour l’Iran » (Iran Action Group) chargé de coordonner la politique des États-Unis après leur